La Famille Ducruy : Accueil

Présentation du site


Bienvenue sur la page Web de la famille Ducruy. Nous vous invitons à surfer avec les 7 onglets ci-dessus ("Accueil", "La famille", "Galeries de photographies"...) pour tout connaître ou presque de notre vie sans avoir à acheter Paris-Match.

N'hésitez pas à nous signaler les éventuelles erreurs ou coquilles que vous rencontreriez, ou à nous questionner si vous aviez des curiosités insatisfaites (via l'onglet "Contact")  

Haut de page

Actualités


Polynésie française - mai 2024

Paul à l'occasion de son soixante-dixième anniversaire avait été l'heureux bénéficiaire, entre autres, d'un cadeau collectif de type "voyages", et vous avez été très généreux. Tahiti fait rêver beaucoup de monde et nous avons donc pu y goûter. Nous confirmons que c'est une destination paradisiaque.

Les points (très) forts :
- la gentillesse de la population (nous le disons souvent, mais là c'est vraiment exceptionnel)
- un climat idéal, plus ou moins 29° toute l'année. Parfois un peu humide paraît-il, mais visiblement pas au mois de mai ;
- une végétation magnifique, luxuriante, avec des fleurs omniprésentes ;
- aucun animal dangereux sur la terre ferme, ni dit-on dans la mer (les requins locaux ne sont pas supposés s'attaquer à l'homme, mais personnellement je n'étais quand même pas toujours parfaitement détendu)
- des paysages extraordinaires, avec la mer et la montagne partout (du moins sur les îles que nous avons visitées), et la présence de la barrière de corail, des motu (îlots sableux), des lagons turquoise.

Les quelques réserves :
- un coût de la vie relativement élevé (quand on n'est pas "sponsorisé")
- une logistique pas facile : une fois au bout du monde, le visiteur a forcément envie de visiter plusieurs îles, avec donc des vols locaux, des transferts bateau (les aéroports sont souvent situés sur les motu et pas sur les îles principales, trop accidentées), des locations de voiture et des hébergements multiples. De plus les touristes sont nombreux et il est utile de réserver assez en avance ;
- paradoxalement assez peu de plages (du moins sur
les îles que nous avons visitées)

Notre voyage (Lien)
- la Polynésie française, c'est immense, avec 5 archipels totalisant 118 îles (76 habitées) réparties sur une surface équivalente à celle de l'Europe, mais avec seulement 4200 km² émergés et moins de 300000 habitants ;
- il a fallu choisir, et nous avons décidé de nous limiter à l'archipel "de la Société", qui représente 40% de la surface émergée mais 85% de la population. Nous avons visité les 7 îles principales de cet archipel ;
- sur chacune de ces îles nous avons parcouru
l'essentiel du réseau routier (souvent il est vrai pratiquement limité à la route côtière, du fait du relief et de la densité de la végétation), nous nous sommes baignés dans les eaux tièdes (snorkeling), nous avons emprunté quelques sympathiques sentiers piétons, et testé les vélos avec freins à rétropédalage. Nous sommes aussi très bien tombés pour tous nos hébergements, et avons souvent eu l'occasion de refaire le monde avec nos hôtes (ou avec d'autres touristes)


Une minute géographique :
- je vous fais partager 2 notions que j'ai eu l'occasion de réviser lors de ce voyage, à propos du sommet de Tahiti, le mont Orohena, qui culmine à 2241 mètres (que je n'ai pas gravi)
- c'est le 7ème sommet du monde pour "l'isolement topographique" ou "isolation topographique" (distance à parcourir pour trouver un sommet plus élevé) avec 4128 km ;
- en ce qui concerne la "proéminence" ou "hauteur de culminance" (plus faible dénivellation qu'il faut descendre avant de remonter sur un sommet plus élevé), elle est moins remarquable, avec seulement 2241 mètres (précisons que l'Orohena étant le sommet d'une île, il faut descendre jusqu'au niveau de la mer avant de pouvoir remonter sur un sommet plus haut, la proéminence est donc ici égale à l'altitude)
- schéma éclairant les deux notions : lien


Les images de ce voyage :
Les traditionnelles photos




Haut de page

La Toussuire - hiver 2024 - deuxième partie

Et donc nous sommes retournés à La Toussuire pour finir la saison de ski, quatre semaines, avec néanmoins pour Sophie un nouveau petit break parisien  de huit jours. Il y avait moins de monde sur les pistes (et aussi moins de passage chez nous), et les jours étaient plus longs, mais la météo fut juste moyenne et l'enneigement pas terrible. A défaut de randos novatrices, Paul a néanmoins pu tester quelques nouveaux hors pistes sur le haut du domaine.

Monica est montée nous voir depuis Grenoble, et ce fut l'occasion de  fructueux échanges généalogiques. En particulier elle fut d'une aide précieuse pour classer et identifier de très nombreuses photos anciennes qui végétaient dans des cartons. Après les ajouts algériens pour la famille de Sophie, c'était une nouvelle avancée dans l'arbre GENEANET Familial :
lien

Les images de cette fin d'hiver :
Les traditionnelles photos


Une petite vidéo résumant nos descentes de l'hiver

Haut de page

Une semaine à Valloire début mars 2024

Comme chaque année nous avions prévu une petite  semaine hivernale collective, avec Alain et Aline, Jean-Jacques et Christine, et Yves et Odile. C'est à Valloire que nous nous sommes rendus cette fois ci. Ce fut encore un bon choix. Le temps a été plutôt favorable et l'enneigement tout à fait correct pour la saison, l'appartement était confortable, et skieurs comme promeneurs ont je crois tous trouvé leur compte.

Pour les amateurs, voilà le plan des pistes :
Lien

Précisons qu'à l'aller, nous avions fait une halte d'une nuit à La Toussuire, pour récupérer notre matériel de ski, mais aussi avoir le plaisir de croiser Camille et sa famille, et qu'au retour nous avons partagé la première nuit l'appartement de La Toussuire avec Elliott et ses amis qui avaient pris la suite de Camille.

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos

Haut de page
Algérie : du 15 janvier au 5 mars 2024

Pendant les congés scolaires de février, où les pistes sont plus encombrées, nous avons abandonné l'appartement de la Toussuire au profit successivement de Dorian, Corentin, Camille (puis encore une semaine pour Elliott pendant que nous étions à Valloire). Nous avons regagné Maisons-Laffitte, puis profité de cette coupure pour retourner en Algérie.  La dernière visite de Sophie remontait à 4 ou 5 ans, et celle de Paul à plus de 40 ans.

Sophie est partie d'abord toute seule. Elle a commencé son voyage par Alger, un grand merci à Sedo et Zohra pour leur sympathique hébergement. Elle a pu voir ou revoir les quartiers les plus intéressants de la ville, et visiter une partie de sa famille. Puis bénéficiant des conseils de son amie Sadia, elle a entrepris une tournée vers l'Ouest, visitant Oran, la plage des andalouses, Tlemcen, et la cascade El Ourit.

Paul la rejoignait pour les 9 derniers jours. Toujours bien choyés par Sedo et  Zohra, ils approfondissaient leur connaissance d'Alger, et complétaient  les rencontres avec les cousins de Sophie, occasion pour Paul de parfaire l'arbre généalogique familial. Ils visitèrent au passage le port et la plage de La Madrague, et surtout ils découvrirent le parc national de la Djurdjura, où, miracle, il était juste tombé de la neige à Tikjda, et où Paul put faire un peu de ski (lien), sur une pente bien raisonnable et pas très longue, qu'il remonta plusieurs fois à pied, mais qui lui permettait  donc d'améliorer son palmarès  (lien), avec maintenant 16 pays où il a skié !

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos

La carte de nos  déplacements


Haut de page

La Toussuire - hiver 2023/2024 - première partie

La Toussuire ouvrait cette année une semaine avant le début des vacances scolaires. Nous avons donc pu nous y rendre un peu plus tôt et partager quelques journées de ski avec Dorian. C'est ensuite à Sallanches  que nous avons passé le réveillon de Noël chez Corentin (avec aussi Jean Noël et Annie), et le lendemain, nous pouvions skier ensemble aux Contamines. Retour ensuite à la Toussuire, avec tout le monde sauf Dorian.

L'appartement ne se vidait pas pour autant après les vacances : nous avons successivement accueilli Anita, Emmanuel et Isabelle, Ana, Sandrine, et enfin  Jochen et Tino. Chacun a pu pratiquer selon ses goûts ski, balade, piscine, sauna, tarot ...

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos


Haut de page

Meilleurs vœux pour Noël et pour 2024

Nous souhaitons à tous un très joyeux Noël et une excellente année 2024.

2023 fut pour nous un bon cru, ainsi que pour nos enfants et petits enfants. Nous espérons que pour vous aussi tout va pour le mieux.

Les curieux pourront d'ailleurs comme chaque année revoir ou découvrir nos aventures récentes sur le présent site,  en parcourant la suite de cette page et en testant les différents liens proposés (ou en cliquant directement ci-dessus sur les onglets "Galeries de photographies" ou "Nos vidéos")

Tous nos vœux donc, passez un excellent Noël et une non moins excellente soirée de nouvel an, et vivez une année 2024 facile et joyeuse.
Haut de page 

Octobre 2023 : 8 jours au Maroc

Petit voyage de début d'automne, pour retarder l'arrivée du froid, cette année c'était le Maroc, en compagnie de Monique, avec au programme les villes impériales, hors Marrakech (que nous connaissions déjà assez bien, sachant que Paul connaissait aussi les autres villes, mais ça datait de 1975, autant dire qu'il ne se rappelait pas grand chose)

Nous avons atterri à Fès, célèbre par sa Médina, la plus grande du Maroc,  où nous avons passé 3 nuits. Nous nous sommes ensuite rendus à Meknès, via Moulay Idriss (ville sainte) et Volubilis (ancienne ville romaine) pour 2 jours, ce fut plus intime mais pas moins agréable. Enfin nous avons gagné Rabat, en train, pour les 3 derniers jours, avec accessoirement deux incursions dans la ville jumelle de Salé. On se doit de remercier chaleureusement la famille de notre ami Foufour, car Bouchra, Youcef, Omar et Hamza se sont effectivement mis en quatre pour nous faire découvrir les recoins les plus intéressants de la capitale marocaine.

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos
La carte de nos  déplacements

Haut de page

Septembre 2023 : une virée dans le sud-est

Nous avions cette année deux bonnes raisons de traverser la France en diagonale :

- 1/ Aller découvrir l'originale maison de Diana et Philippe à Cabris. Un immense merci à eux, pour leur invitation, pour nous avoir si bien accueillis, et pour nous avoir fait visiter toutes les merveilleuses petites localités de ce magnifique arrière pays méditérranéen. Au passage, nous sommes aussi  allés saluer nos voisins et amis de Kerjouanno Jaïc et Gisèle qui ont leur résidence habituelle à Grasse.

- 2/ Fêter dignement (mais un tout petit peu en avance) les septante ans de Paul en montagne,  plus concrètement à La Toussuire, en gros le meilleur compromis distanciel pour nos trois enfants. Arrivés presque sous la neige qui saupoudrait les sommets environnants, nous avons finalement bénéficié d'une météo très  favorable, qui nous a permis à la fois quelques petites balades, "les trois croix", "la chapelle Saint Bernard" et le vieux four, "la chapelle des Chambeaux" (on ne pourra pas dire que ce n'était pas très catholique ! ), mais aussi des pique-niques et pour les plus courageux un bain dans le lac des Oudins. Au cœur de la fête, nous étions 17, et ça se passait à l'hôtel restaurant "Le Grillon" à Villarembert qui avait servi de base arrière à l'équipe de tournage de la dernière palme d'or  de Cannes, "Anatomie d'une chute", film que par ailleurs nous recommandons sans réserve, et pas seulement parce que les lieux nous sont familiers. Avec les rescapés du dernier jour nous avons poussé jusqu'à l'Italie via le Col du Mont Cenis,  pour admirer la charmante petite ville de Susa puis en approchant de Turin l'impressionnante abbaye Saint Michel (qui aurait largement inspiré Umberto Eco pour son roman "Le nom de la rose"). Merci à tous de votre présence, et de votre générosité.

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos

Haut de page

L'été 2023 à Kerjouanno

Comme chaque été, nous avons posé nos valises à Kerjouanno. Ce fut un été classique, avec beaucoup de passages, pour un repas ou pour quelques jours, et d'innombrables apéritifs dînatoires, chez nous ou chez nos voisins. Nous avons naturellement retrouvé avec plaisir les si agréables sentiers pédestres, côté golfe ou côté océan, ainsi que nos lieux de concerts favoris. Nous nous sommes aussi bien sûr souvent posés sur la plage et avons régulièrement nagé quelques hectomètres, mais il a fallu bien choisir  nos fenêtres météo, car nous avons connu en Bretagne cette année un temps assez médiocre, en tous les cas bien moins bon que la moyenne des années précédentes, et pas du tout caniculaire comme dans de nombreuses autres régions françaises. 

Sophie est restée une fidèle de l'équipe des remparts (élargie car ils font des émules) adepte du "longe-côte". Pour Paul sans surprise c'était plutôt vélo et tennis.

Nous sommes heureux sur la presqu'île de Rhuys et nous avons peu bougé, à part la traditionnelle exposition photo à la Gacilly, et les non moins traditionnelles visites chez Elisabeth à Locmariaquer et chez Dominique et Isabelle à Piriac.

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos
 
Haut de page
Juin 2023 en Islande

Cela faisait longtemps que nous voulions visiter l'Islande, et une promotion canon sur les billets d'avions fut le facteur déclenchant. Nous y avons donc passé du 21 au 29 juin, parcourant l'essentiel du sud du pays (il aurait fallu quelques jours de plus pour visiter aussi le nord)
 
En plein solstice d'été, nous n'avons pas connu la nuit de tout notre séjour. Pour être tout à fait honnête, le cercle polaire arctique ne fait que tangenter le pays, traversant  juste un îlot à quelques encablures des côtes, mais nous étions suffisamment proches pour bénéficier sinon du soleil du moins d'un jour permanent.

L'islande est un pays aux infrastructures modernes et faciles. Avec notre petite voiture de location, nous avons donc parcouru les principaux centres d'intérêt de la moitié sud, tous proches de la mer ou de la montagne. Les routes sont bonnes et peu circulées, l'Islande étant très peu peuplée, 300 000 habitants pour 100 000 km2. Exceptionnels pour nous furent les glaciers descendant jusqu'au niveau de la mer d'où se détachaient des icebergs. Nous avons aussi beaucoup apprécié les très nombreux phénomènes volcaniques, les cratères, les failles, les geysers, les fumerolles, les sources chaudes dans lesquelles nous nous sommes baignés presque tous les jours. Nous avons pu aussi admirer d'innombrables lacs et cascades, conséquences logiques de l'humidité du climat. Les paysages changeaient continuellement ,  l'absence d'une végétation importante laissant entrevoir beaucoup plus que chez nous les différences entre des sols de natures différentes.

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos
La carte de nos  déplacements

Haut de page

Ostende en Juin 2023

Du 10 au 14 juin, nous avons eu le plaisir d'être accueillis à Mariakerke, à côté d'Ostende, par  Philippe et janick, que nous remercions chaleureusement. Leur appartement est bien sympathique et la vue mer magnifique.

Ce fut pour nous l'occasion de parfaire notre connaissance du littoral Belge, en particulier de la partie ouest que nous connaissions moins. Nous avons beaucoup apprécié la visite de Nieuport, et tout près de chez nos hôtes, du musée en plein air du mur de l'Atlantique "Raversyde".

Au retour, nous n'avons pas emprunté la route directe, mais longé d'abord la côte jusqu'à Dunkerque, observant de courtes haltes à Coxyde et La Panne, puis côté français à Bray-dunes, Zuydcoote et Malo-Les-Bains.

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos

Haut de page

Mai 2023 : Sophie dans les Pouilles

Du 11 au 21 mai, Sophie s'est rendue avec Ana dans les Pouilles, un court mais beau voyage encore. Que l'Italie est belle même si la météo fut inhabituellement tourmentée (moins heureusement qu'un peu plus au nord où des inondations furent meurtrières). Les populations y sont accueillantes et la vie facile.

Elles ont successivement visité et apprécié Bari, Matera, Alberobello, Monopoli, Ostuni, Martina Franca, Lecce, Brindisi, voyageant en train ou en bus.

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos
La carte de leurs  déplacements

Haut de page

Printemps 2022 / 2023 : 3 passages à Kerjouanno

A peine rentrés de la Toussuire, nous sommes repartis une première fois à Kerjouanno car nous avions fait faire quelques petits travaux de rénovation, remplacement des ouvertures en bois par de l'aluminium, et nouvelle cuisine, et devions vérifier que tout fonctionnait bien avant de libérer les dernières factures. Et heureusement  le résultat fut positif. Au retour, nous avons visité, avec Anita et sa mère, le "Parc botanique de Bretagne nord".

Paul y retournait quelques semaines plus tard, pendant le voyage de Sophie en Italie avec Ana (voir plus haut), pour poursuivre lui-même quelques petites opérations de bricolage (fixation de plinthes, peinture des WC, peinture de la barrière de la loggia). C'était au même moment la "Semaine du golfe", avec plusieurs animations et l'occasion d'admirer plein de vieux gréements.

Enfin, le 3 juin, c'était le mariage d'Augustin et Philippine à Saint-Malo, merci à Dominique et Françoise pour l'invitation, et Merci à Jean-Jacques et Christine pour l'hébergement tout ce long week-end. Nous en profitions naturellement pour enchaîner par quelques jours à nouveau à Kerjouanno, après une traversée nord/sud de la Bretagne, non sans visiter au passage les jardins du château  de La Ballu et faire un petit coucou à Anita à Val-Couesnon.

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos

Haut de page


Hiver 2022 / 2023 à La Toussuire (2ème partie)

Djibouti et La Rosière, c'est bien beau, mais l'hiver ça reste quand même avant tout La Toussuire, et nous y retournons donc avec plaisir. Nous sommes bien contents d'être à 1700m, car plus bas le faible enneigement de cette  année se serait traduit par de nombreuses fermetures de pistes, ce qui n'a pas trop été le cas chez nous, sauf sur les versants sud.

Les visites ont continué et nous avons eu le plaisir de partager les Sybelles cette fois avec successivement Alain et Isabelle, Dominique et Isabelle 2 accompagnés de Paul 2 et de Solène, Danilo et Marcella venus d'Italie, et pour la troisième fois de la saison nos petis enfants, que nous commençons à avoir du mal à suivre sur les pistes !
 
Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos
Une petite vidéo de nos descentes de l'hiver


Haut de page

Une semaine à la Rosière (mars 2023)

Comme chaque hiver depuis quelques années, nous retrouvons Alain et Aline, Jean-Jacques et Christine, et Yves et Odile pour une semaine de ski partagée, cette fois-ci à la Rosière, en Tarentaise. Nous avons aussi eu le plaisir de croiser Micah et Dalia.

L'appartement s'est révélé spacieux et très bien placé, la météo fut correcte,  et la station (site web),  agréablement reliée à La Thuile en Italie, a bénéficié d'un enneigement excellent, ce qui n'était pourtant pas gagné cette année. Bref, encore d'excellentes vacances, qui en appellent d'autres.

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos
Une petite vidéo


Haut de page

Escapade à Djibouti (février 2023)

Nous avons délaissé La Toussuire pendant les vacances scolaires de février (mais Corentin et sa famille, puis Camille et la sienne, ont pu en profiter). Ce fut l'occasion pour nous de rendre visite à Djibouti à Gilles et Henriette, qui nous ont permis de découvrir un nouveau coin du monde où sans eux nous ne nous serions jamais rendus. Nous vous devons un immense merci, pour vous être libérés, pour nous avoir si bien accueillis, hébergés, transportés, conseillés et guidés.

Grâce à vous, nous avons pu apprécier en quelques jours les charmes du pays et de ses habitants, et nous étonner de toutes ses particularités. Nous n'oublierons pas la ville et les traces de son histoire, la mer aux eaux si chaudes et si poissonneuses, les montagnes où nous avons eu la surprise de découvrir forêt et cascade, les lacs  à  l'existence si fragile, les volcans et les étonnantes failles séparant les plaques continentales, la faune si abondante dans ce milieu pourtant difficile.  Nous garderons aussi en mémoire les migrants parcourant les routes en provenance des pays limitrophes, tous en guerre (Erythrée, Ethiopie, Somalie), cherchant à gagner les pays du Golfe dans l'espoir bien incertain d'une vie meilleure, et demandant non pas de l'argent mais ... de l'eau !

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos

La carte de nos déplacements

Haut de page

Hiver 2022 / 2023 à La Toussuire (1ère partie)

Ce début d'hiver à la Toussuire nous donnait dès Noël l'occasion de recevoir conjointement enfants et petits enfants. Quel plaisir de skier ensemble, et les plus petits ne sont pas les derniers. Les visites se sont ensuite enchaînées, et nous espérons que nos hôtes auront autant apprécié  la station que nous, à défaut d'avoir retenu au mètre près l'altitude de tous les sommets visibles de notre balcon : merci à Anne-Marie, Sandrine, Sylvie,  Bruno et Anne, et Dominique et Françoise, de bien vouloir réviser (et de ne pas inverser les 3 Aiguilles d'Arves)

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos


Haut de page

Meilleurs vœux pour Noël et pour 2023

Nous souhaitons à tous un très joyeux Noël et une excellente année 2023.

Comme chaque année nous invitons ceux qui ne sont pas des lecteurs assidus du Facebook de Sophie ou des inconditionnels du présent site web à revivre nos aventures, surtout celles que vous avez pu partager, en parcourant la suite de cette page et en testant les différents liens proposés (vous pouvez aussi voir directement les principales photos ou vidéos en  cliquant ci-dessus sur les onglets "Galeries de photographies" ou "Nos vidéos")

En résumé, nous allons tous bien. L'entreprise cofondée par Dorian sort peu à peu la tête de l'eau, Corentin and Co ont aisément pris leurs marques à Sallanches, et Elliott, toujours dans les effets spéciaux, qui avait commencé  l'année à Bruxelles la termine à Paris.

Tous nos vœux donc, pour un Noël festif, et pour une année 2023 remplie de joie.
Haut de page 

Fin d'automne 2022

Nous revoilà à Maisons-Laffitte pour quelques semaines, mais néanmoins toujours mobiles ! Signalons donc quelques escapades :
  • à Kerjouanno pour lancer des petits travaux (rénovation de la cuisine et remplacement des ouvertures)
  • à Châtel pour Sophie, dans le but avec Jean-Noël et Annie, et Corentin, de vider l'ancien appartement du Grand Tétras avant la remise des clés aux nouveaux propriétaires.
  • à Val-Couesnon, à côté du Mont Saint Michel, pour fêter chez Anita (lien sur son gite Ô Jarfin Sakura) les 50 ans d'Adeline et de Delphine.
  • à Bruges pour une rencontre surprise avec Dorian, afin de fêter un autre anniversaire, ses 40 ans, déjà.
Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos


Haut de page

Malte, Octobre 2022

C'est avec Monique venue tout droit du New Jersey que nous avons visité une des dernières îles  méditéranéennes que nous ne connaissions pas encore, en l'occurrence Malte.

C'est un pays facile à visiter, tout le monde parle anglais (et maltais, mais cela nous fut moins utile), la vie est bon marché, les gens sont  sympathiques, le climat est parfait (la mer était encore à 26°, et ne devrait pas descendre sous les 20° avant Noël), et les infrastructures sont excellentes. Seules petites réserves, on roule à gauche, et les GPS nous amènent parfois sur des routes que je qualifierais presque de sentiers !

Malte est un petit pays (316 km2) avec relativement peu de relief, et peu de végétation, on peut donc aller à peu près partout. En dehors de l'île principale, car Malte est en réalité un archipel, nous avons aussi visité l'île de Gozo et au passage celle de Comino. Globalement nous n'avons connu aucun problème, et bien apprécié la douceur de vie. Ce furent d'excellentes vacances.

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos

la carte de nos déplacements

Haut de page


Le Bassin d'Arcachon, septembre 2022

Seule Sophie avait fait un court passage à Biganos, l'hiver dernier, pour  visiter Pascal et Corinne. Nous y sommes donc retournés ensemble. Nous leur adressons un grand merci pour leur accueil, et pour la visite guidée de leur nouvelle région. Le bassin d'Arcachon n'a plus de secret pour nous maintenant, du cap Ferret à la dune du Pilat, à pied, à vélo ou en voiture.

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos

Haut de page

Un nouvel été à Kerjouanno

Nous gardons les bonnes habitudes et avons encore passé tout l'été à Kerjouanno, où pour la majorité des vacanciers la canicule a été appréciée, avec une eau de mer presque floridienne, et des petits vents marins pour rendre les nuits supportables.

Nous avions un peu limité les passages cette année, et Sophie a eu un peu plus de temps pour elle, devenant une adepte du longe-côte et se testant sur un vélo électrique. Paul pour sa part a alterné VTT et tennis.  Nous avons bien sûr apprécié la plage en fin de journée, parfois jusqu'au coucher du soleil, les crêperies et les ostréiculteurs, et refréquenté avec joie le Clifden après ces années COVID.

Nous n'avons pas beaucoup quitté la presqu'île de Rhuys, on y est si bien, à part quelques incursions à Vannes ou Auray, et pour Paul une petite virée surprise à Rennes. Signalons quand même un petit tour à La Gacilly pour l'habituelle exposition photos, trois jours à Pentrez pour voir Michel et Djénéba et assister avec eux à Quimper au Breiz'Afreeka Show 2022, trois jours à Saint-Malo chez JJ et Christine, en même temps que Dominique et Françoise (occasion pour Paul d'un pélerinage à l'archipel des Ebihens), et enfin une journée à Piriac chez Dominique et Isabelle.

Nous ne parlerons pas des apéros dinatoires chez les uns et les autres, ni des tisanes au CBD, je ne sais pas si c'est autorisé.

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos

Haut de page

Retour à Maisons-Laffitte pour le printemps 2022

Enfin, à Maisons Laffitte, il faut le dire vite, Sophie a quand même trouvé le moyen d'aller une première fois en Belgique pour un concert d'Ibrahim Maalouf (et pour voir au passage Pascale et Dorian), puis de passer une semaine en Angleterre pour visiter Mimi puis Louise, et y croiser Pascale.

Nous avons ensuite fait ensemble un saut dans le sud-est à Izeaux pour garder un WE les petits héritiers (et leur faire visiter la Casamaures à Saint Martin le Vinoux, le palais du facteur Cheval à Hauterives, et le lac de Charavines) et enchaîné par un court séjour à la Toussuire, où Sylvie est venue nous faire un petit coucou, avec plus de fleurs que de neige cette année (j'avais encore pu faire une sortie à ski l'année dernière à la même période).  A peine rentrés, nous repartions tous les deux à Bruxelles assister à la garden party de Véronique pour son association APECOS, et nous avons eu le plaisir de faire la route avec Dorian et Elliott dont les chemins croisaient justement les nôtres ce jour là.

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos

Haut de page 

Mexique : du 19 avril au 5 mai 2022

Le mariage de Laurent et Fabrizia, dont le volet civil eut lieu à Paris en 2019, aurait dû se poursuivre rapidement par un volet religieux au Mexique, pays d'origine de la famille de Fabrizia. Malheureusement, l'arrivée de la COVID a durablement retardé  cette suite qui n'a pu finalement avoir lieu que cette année. Mais ce fut l'occasion d'un nouveau très beau voyage sur le continent américain.

Notre programme fut le suivant :
- arrivée le 19 avril à Mexico et prise en main de notre grande Toyota Sienna ;
- tôt le lendemain matin, retrouvaille avec Corentin and Co, et avec Elliott (Dorian n'ayant pu se libérer), arrivés depuis quelques jours, puis cap au nord-ouest, d'abord vers la charmante ville de San Miguel de Allende ;
- le 21 baignade dans les eaux thermales de Balneario Escondido, puis direction Guadalajara pour 2 nuits ;
- le 22 découverte du plus grand lac mexicain, et le 3ème d'amérique latine, le lac de Chapala ;
- le 23 visite de Tequila et d'une distillerie, puis direction Puerto Vallarta sur le Pacifique pour 3 nuits ;
- visite des plages de Boca de Tomatlan, Colomitos, Quimixto : bains, randonnées pédestres, liaisons en bateau, cascades...
- le 26 retour vers l'est, par une route plus au sud, découverte des pyramides de Guachimontones dominant le lac Vega, et nouvelle nuit à Guadalajara ;
- le 27 poursuite vers l'est, visite de la ville historique de Morelia et arrivée à Toluca ;
- le 28 c'était la cérémonie du mariage religieux tant attendu en la cathédrale de Toluca, et les retrouvailles en particulier avec Lorea et avec Jean-Noël et Annie, puis jusqu'au 1er mai une succession de festivités  dans la magnifique ville de Valle de Bravo, mêlant cérémonies traditionnelles, épisodes festifs, délicieux repas, visites des lieux, les recoins les plus inattendus de la localité, mais aussi les bords du lac, la cascade, sans compter une merveilleuse virée sur le lac à bord de 3 voiliers, le tout favorisant si bien les échanges entre amis et familles, d'horizons si divers. Merci aux mariés pour toute cette organisation ;
- le 2 mai, jusqu'à notre vol retour du 4 au soir, nouveau passage à Mexico où ne nous nous étions pas attardés à l'aller, pour une visite des immanquables du centre ville et du quartier de la maison de Frida  Kahlo.

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos

la carte de notre itinéraire

Haut de page 

L'hiver 2021 - 2022 à La Toussuire

Après un premier hiver remplacé par une suite de confinements, un deuxième hiver sans remontées mécaniques (mais néanmoins fort agréable, entre nos visiteurs et les sorties à skis de rando ou à raquettes), ce troisième hiver fut plus classique, largement passé sur le domaine de ski alpin, celui des "Sybelles" (ou les six belles stations, toutes reliées, dont La Toussuire bien sûr, avec plus de 300 km de pistes, soit la quatrième station de ski française) avec des conditions climatiques et nivologiques globalement excellentes.

Nous avons eu à coeur de faire partager le bel endroit, et espérons qu'outre nos enfants et petits enfants, Sylvie, Sophie Jr et Charlotte, Yves et Odile, Alain et Aline, Jean-Jacques et Christine, Dominique et Françoise, Elisabeth, Jean-Noël et Annie, Monica, Anders et Anni, Karl-Viktor et Elin, auront apprécié autant que nous. Sophie se sera autorisée des coupures d'une dizaine de jours en Janvier et en mars, et de 3 semaines en février, cette fois avec Paul, lequel aura passé en tout pratiquement 4 mois sur place.

Nous avons pu tester toutes les pistes, et quelques hors pistes, et selon la météo ou les envies de nos visiteurs, effectuer quelques sorties à pied ou à raquettes. Paul a pu aussi faire quelques randos à skis, sur les itinéraires balisés au départ de La Toussuire ou des Bottières, ou, toujours prudemment, et moyennant une petite approche en voiture, sur les sommets voisins. Le cinéma ou le bowling n'ont plus de secrets pour nous. 

 Quelque compléments sur cet hiver :
Les traditionnelles photos

Le plan des pistes

Rando  au Grand Chatelard
Rando à la Crête de roche Noire
Rando au Col de Montjoie
Rando au Grand Truc

Une petite vidéo

Haut de page 

Meilleurs vœux pour Noël et pour 2022

Nous souhaitons à tous un très joyeux Noël et une excellente année 2022.

 Nous avons bien conscience d'avoir été encore privilégiés en 2021, échappant au virus tout en n'étant pas trop pénalisés par ses conséquences économiques, de par notre statut de retraités, ou sociales. Les enfants s'en tirent bien aussi. Nous espérons qu'il en est de même pour vous.

Comme chaque année nous invitons ceux qui ne sont pas des lecteurs assidus du Facebook de Sophie ou des inconditionnels du présent site web à revivre nos aventures, surtout celles que vous avez pu partager, en parcourant la suite de cette page et en testant les différents liens proposés (vous pouvez aussi voir directement les principales photos en  cliquant ci-dessus sur l'onglet "galeries de photographies" ou deux courtes vidéos via l'onglet "nos vidéos")

Tous nos vœux donc, pour un Noël festif, et pour une année 2022 sereine.
Haut de page 

Novembre 2021 : 8 jours en Albanie

A l'invitation de Chantal, nous nous sommes rendus cet automne en Albanie. Ce fut encore un superbe voyage :
- Visite du centre de la capitale Tirana
- tournée dans le sud en voiture diplomatique avec nos hôtes pour le premier WE, en commençant par Berat.
- puis visite du site Bektashi haut perché d'Alipostivan, avant de rejoindre Përmet
- puis plongée dans les délicieuses eaux thermales de Benje, avant de gagner Gjirokastra où nous laissait Chantal (qui travaillait le lendemain)
- visite de la vieille ville et de la citadelle
- retour en bus sur Tirana, visite de la "Maison des feuilles" (un intéressant retour sur la période dictatoriale), et le dernier jour petite virée en banlieue, voire un peu plus loin via le téléphérique DAJTI avec une vue magnifique  sur la ville, et au delà sur la mer.

  Nous avons bénéficié d'un très beau temps sauf un jour, l'équivalent d'un mois de septembre sous nos latitudes. Nous avons aussi vraiment apprécié la gentillesse des habitants, absolument partout. Un immense merci à Chantal qui nous a permis ces merveilleuses vacances.

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos

la carte de notre itinéraire

Haut de page

Octobre 2021 : Eté indien à La Toussuire

A nouveau, nous étions en mission baby-sitters pendant que Corentin et Lilou découvraient l'Ecosse, et comme cela se passait pendant les vacances scolaires, c'est à La Toussuire que nous avons œuvré.

Le temps a été magnifique toute la semaine, et tout le monde en a bien profité. Les petits-enfants ont testé les espaces jeux de toute la région, ont brillé sur la "pumptrack", ont affronté leur grand-père et leur oncle au tennis, et ont épuisé leur grand-mère sur les pentes de nos randos quotidiennes. Merci aussi à Dorian, Myriam et Sylvie de leur visite.

Sur la route du retour, nous avons encore fait une agréable escale dans le Beaujolais chez Tonio et Sandrine dont nous découvrions la nouvelle maison, et sa vue superbe bien que lointaine sur toutes les Alpes.

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos

Une petite vidéo

Haut de page

Septembre 2021 : Sophie en Corse

Paul qui a un petit faible pour la Corse et qui a déjà parcouru à pied le GR20 Nord et  une bonne partie du "Mare a Mare Nord", à ski la majorité de la "Haute Route", ou à vélo le tour complet de l'île, avait projeté cette année le GR20 Sud. Malheureusement, un petit problème mécanique sans gravité dû à son grand âge le contraignait à renoncer.

Mais Sophie qui pendant ce temps devait faire la tournée des potes n'entendait pas modifier son programme : elle s'est donc rendue avec Ana sur l'île de beauté, et en compagnie d'abord de Klara et d'Yves, et de Fanny, puis de Béatrice, elle a successivement découvert de nouveaux coins enchanteurs en Haute Corse et en Corse du Sud. Merci à leurs hôtes/guides.

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos

Haut de page

Fin d'été 2021 dans le sud-est

Dès le 1er septembre, nous prenions la direction de Maisons-Laffitte pour deux courtes nuits, puis d'Izeaux pour à nouveau deux nuits afin de garder les petits enfants pendant que leurs parents étaient à un mariage, et enfin de la Toussuire, bien déserte en cette saison. C'était l'occasion  de parfaire notre connaissance des environs, par des petites promenades entre les troupeaux et les patous, ou  des sorties en voiture  plus ou moins longues (dont une vers la charmante Suse en Italie par le Col du Mont-Cenis), d'abord seuls puis avec Michel et Joëlle venus nous rejoindre. Paul en profitait aussi pour revenir sur ses traces de l'hiver dernier en haut de l'Ouillon, et en repérage pour une rando à ski programmée l'hiver prochain au col de Montjoie.

Ensuite nous descendions vers Aix en Provence, où Monique, Ken et Sophie K nous avaient gentiment invités quelques jours, dans une originale Bastide agrémentée d'une piscine, avec Dominique et Danielle. Nous découvrions ainsi successivement Aix, le domaine viticole La Coste, le tour de la Montagne Sainte Victoire, et la vallée de l'Arc (à ne pas confondre avec l'Arc qui coule en Maurienne, au pied de la Toussuire). Au retour nous passions saluer dans le Luberon René et Nicole, puis faisions une halte logistique à Izeaux pour couper la route (et pour revoir les schtroumpfs)

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos

Haut de page

Juillet et août 2021 à Kerjouanno

Comme d'habitude nous avons passé le cœur de l'été en Bretagne, mais contrairement à l'habitude nous avons connu une météo franchement mauvaise, on pourrait même dire pourrie jusqu'au 15 août, à l'exception des 8 jours qui ont suivi le 14 juillet. Les deux dernières semaines d'août c'était un tout petit mieux, mais bien moyen quand même.

Cela n'a pas freiné nos visiteurs et nous avons eu le plaisir d'accueillir cette année : Michel et Joëlle, Anna, Martine, Marie-Christine, Corentin + Alizée + enfants, Elliott, Tom + Nanou + enfant, Dorian, Laurent et Fabrizia, Sylvie, sans compter Thierry et Laurence qui ont pris notre  suite dans l'appartement après notre départ.

Nous sommes beaucoup restés sur la presqu'île de Rhuys. Signalons quand même un petit tour sur l'île d'Arz, une journée sur la rivière d'Etel et sur la presqu'île de Gâvres, quelques incursions à Vannes et deux jours autour de Rennes. Entre les gouttes, nous n'avons que modérément fréquenté les plages mais nous avons réussi à faire quelques balades pédestres ou cyclistes, à jouer au tennis, à vérifier si le Jocolya flottait toujours (merci Alain et Lydie), à tester de nouveaux ostréiculteurs, et à écouter quelques concerts. Ce qui est sûr en revanche, c'est que le rythme des apéros dinatoires, chez ou avec tous nos voisins, n'a pas molli par rapport aux autres années.

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos

Haut de page

Juin 2021 : encore 10 jours à La Toussuire

Nous sommes repassés à la Toussuire où dans l'intervalle avaient eu lieu quelques petits travaux dans l'appartement, pour l'essentiel le remplacement de la moquette par du parquet et des améliorations dans les pièces d'eau (en particulier le remplacement de la baignoire par une balnéo).

Mais nous ne nous sommes bien entendu par contentés de contrôler les travaux finis et avons par exemple :
- fait escale une nuit à l'aller à Izeaux chez Corentin et Lilou ;
- refait une petite rando pédestre au pied des Aiguilles d'Arves ;
- passé le WE du milieu de ces vacances à Châtel que nous avions gagné par le chemin des écoliers, pour retrouver Dorian (et également Jean-Noël qui y passait quelques jours). Il nous a fait visiter sur les bords du lac Léman les nouveaux locaux de XARIAN, et son futur appartement tout proche d'une plage et d'un petit port près desquels nous avons déjeuné. En route, nous avions croisé le Rallye "Coupe des Alpes" (lien) et son lot de belles voitures anciennes ;
- effectué (pour Paul) sa dernière sortie à ski de rando de la saison : le Col de la Flachère au dessus du Col de la Madeleine (lien sur le topo)
- pris un bain dans le lac d'Hurtières (lien)

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos

Haut de page

Arménie : 21 au 31 mai 2021

Stéphanie étant en Arménie depuis plusieurs mois, pour une mission humanitaire, nous avons pensé que c'était une excellente occasion de découvrir ce touchant pays, d'autant que Suzanne était également désireuse de venir rendre visite à sa fille. C'est donc ensemble que nous avons entrepris ce passionnant voyage.

Nous vous renvoyons par ce lien au plan reprenant notre itinéraire : Erevan la capitale nous a accueillis au début, au milieu et à la fin de notre séjour, et entre-temps nous avons effectué deux dépaysantes virées, au nord, puis au sud du pays. Nous avons pu alterner culture (monuments religieux, musées, art sous toutes ses formes, initiation à la taille des khatchkars qui sont des stèles en tuf,  approfondissement de l'histoire du pays avec le souvenir douloureux du génocide, les restes de la présence soviétique, les effets effroyables de la guerre toute récente avec l'Azerbaïdjan si bien expliqués par Stéphanie tant impliquée par sa mission), et nature (merveilleux paysages de montagnes avec des sommets encores enneigés, lacs, forêts, vignes, cascades, geysers et sources d'eau chaude... )

Partout nous avons rencontré des gens charmants, malgré le passé si douloureux de ce pays, entre les guerres et les tremblements de terre...

Un grand merci à Suzanne sans qui nous n'aurions pas entrepris ce voyage, et à Stéphanie qui nous a si gentiment accueillis et si parfaitement guidés.

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos

Haut de page 


L'hiver 2020-2021 à La Toussuire

Malgré la non ouverture des remontées mécaniques annoncée pour le début de l'hiver, et prévisible pour la suite, nous avons gagné La Toussuire pour y passer finalement près de 4 mois, assez différents de ce que nous imaginions mais fort agréables quand même.


Nous avons retrouvé enfants et petits-enfants à Noël, et nous avons eu le plaisir de recevoir Sandrine, Sylvie, Jean-Philippe + Fafa, Frédéric + Béatrice, Anne-Marie, Jean-Jacques + Christine, Benoît + Thérèse + Clara + Alexis +  Noah. Nous avons aussi gardé la dernière semaine les petits-enfants pendant leur télé-école !

A défaut de ski de piste, nous avons beaucoup pratiqué les raquettes, et Sophie n'était pas la dernière, et, pour Paul surtout, les randos à peaux de phoques, il est vrai essentiellement sur le domaine skiable (fermé). Il a parcouru pratiquement toutes les pistes de La Toussuire (dont une journée avec à la fois Dorian, Corentin et Elliott, ce qui n'avait pas dû arriver très souvent), mais beaucoup aussi  celles du Corbier, de Saint Jean d'Arves et des Bottières. Il a aussi eu l'occasion par deux fois de remonter les pistes d'Albiez-Montrond, qui ne sont pas intégrées aux Sybelles mais qu'on voit très bien de notre balcon, à gauche des Aiguilles d'Arves. Il a également fait 3 vraies petites randos, en dehors des pistes :
- le Grand Châtelard (lien
- La Crête de Roche Noire (lien)
- La Basse du Gerbier (lien)

Nous avons fait au passage un peu de tourisme, visitant par exemple Albiez-Montrond déjà cité, la Haute Maurienne (Bonneval-sur-Arc, Bessans, Aussois...), Albertville. Nous avons encore passé une excellente semaine à Tignes (raquettes et peaux de phoques aussi) en compagnie d'Alain et Aline, d'Yves et Odile, de jean-Jacques et Christine et nous avons partagé les œufs de Pâques à Châtel avec jean-Noël et Annie, avec Dorian, et avec Corentin and co venus pour l'occasion.

Au total, Paul n'aura quitté les Alpes qu'une quinzaine de jours en février pour un bref retour à Maisons-Laffitte, Sophie s'accordant 2 AR complémentaires en région parisienne, dont un complété par une petite virée normande avec Anne-Marie et Martine, et l'autre par une escale à Chambéry chez Sylvie.

  Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos
Une petite vidéo

Haut de page 

Meilleurs vœux (*) pour Noël et pour 2021

(*) Au passage une petite aide pour les non geeks concernant le O et le E entrelacés (je viens de réviser) : sur la plupart des PC il faut faire  ALT, puis en laissant cette touche appuyée 0156, et enfin relacher le ALT !

2020 se termine. La COVID en a fait une année terrible pour beaucoup, mais heureusement pour nous, le virus ne nous a pas atteints et tant du fait de notre statut de retraités n'ayant pas à craindre pour notre emploi, que de par notre lieu de résidence dans la verte commune de Maisons-Laffitte,  nous  n'avons pas vraiment souffert et avons conscience d'avoir été des privilégiés. Nos enfants s'en sortent bien aussi, sauf Dorian, professionnellement, car sa nouvelle entreprise connait un démarrage difficile, puisque créée juste pendant le 1er confinement, et très liée aux relations sino-européennes.

Nous sommes même quelque peu passés entre les gouttes, puisqu'avant le 1er confinement, en janvier, nous avons pu skier dans les Pyrénées, et, en février, effectuer le voyage prévu au Rwanda. Cela s'est un peu moins bien combiné pour la Toussuire, où nous n'avons pu finaliser l'achat de notre petit pied à neige qu'après la clôture anticipée de la saison de ski, mais rien de grave, et nous avons apprécié d'y vivre deux fois une très agréable semaine, en fin de printemps et en début d'automne, avec à défaut de ski de belles balades à la clef. Nous avons pu aussi passer comme d'habitude notre été en Bretagne, et même y retourner pour la Toussaint, juste avant le deuxième confinement.

Les incertitudes sanitaires demeurent pour 2021, ces derniers jours cela semblerait même évoluer moins favorablement que ce que la majorité escomptait, aussi c'est avec particulièrement d'empathie que nous vous souhaitons un très joyeux Noël, même s'il doit se fêter en comité restreint, et une année 2021 qui nous fasse oublier la précédente, préservant nos santés, nos ressources, nos liens familiaux et amicaux, et nous offrant  d'une façon plus générale la meilleure qualité de vie que nous puissions espérer.
Haut de page 

Automne 2020, le deuxième confinement

Nous voilà confinés à nouveau ! On commence à connaître par cœur  "le parc" de Maisons-Laffitte. Heureusement, il est toujours aussi agréable, et par je ne sais quel hasard, nous avons à nouveau eu la chance de croiser régulièrement Joëlle et Michel avec qui nous avons donc eu le loisir d'effectuer quelques petits bouts de chemin ensemble (dans le respect des distances de sécurité bien sûr). Nous avons également apprécié les dispositions un peu plus généreuses, 3 h et 20 km (il va falloir qu'on s'entraine !)

  Les images de ces promenades : 
Les traditionnelles photos

Haut de page 

Toussaint 2020 : Saint-Malo puis Kerjouanno

Nous n'avions pas prévu au départ de retourner en Bretagne après la fin de l'été. Mais Jean-Jacques et Christine ont eu la gentillesse de nous inviter quelques jours à Saint-Malo. Merci à eux pour le charmant séjour et les sympathiques petites balades pédestres ou cyclistes.

Profitant de cette présence en Bretagne, nous avons naturellement enchainé par quelques jours à Kerjouanno, même si l'ambiance est rapidement retombée, avec l'annonce du 2ème confinement.

Pendant ce temps, Corentin and Co étaient retournés à la Toussuire, à nouveau théâtre de chutes de neige précoces, pour la plus grande joie de Mila et Simon qui ont pu faire de la luge.

 Les images de ces vacances : 
Les traditionnelles photos

Haut de page
 
Septembre/octobre 2020 : une semaine à La Toussuire

Pas exceptionnel mais quand même peu habituel, il était tombé une bonne trentaine de cm de neige à la station pour ce dernier WE de septembre. Nous étions arrivés dimanche soir, après 2 nuitées à Izeaux ; il parait que la veille, même avec des chaines, nous n'aurions pas pu monter.

Enfin, la météo s'est rapidement remise au beau et la neige a fondu à notre niveau. On a à nouveau apprécié les charmes de l'appartement (voir ici "balcon" d'orientation), et nous avons pu réaliser de belles balades à mi-pente, dont une avec Sylvie, bénéficiant de paysages aux couleurs magnifiquement contrastées car la neige était restée en haut des pistes ou des sommets environnants.

Sur la route du retour, nous avons fait un petit crochet au dessus d'Aix- les-Bains, et bénéficié d'un excellent déjeuner avec Sylvie chez sa soeur Anne-Lise.

 Quelques images de Savoie : 
Les traditionnelles photos

Haut de page 

Eté 2020 : un bon cru pour la Bretagne

Une nouvelle fois, c'est à Kerjouanno que nous avons passé la majorité de la belle saison, avec un temps très agréable : la température moyenne était parfaite, même si la température instantanée restait "bretonne", autrement dit on aurait bien accepté quelques degrés de moins sur la plage (bien que cela restait moins caniculaire que dans le reste de la France), et quelques degrés de plus dans l'eau !

Nous avons eu le plaisir cet été de vivre de belles journées avec Michel + Joëlle, Ana et Martine, Marie-Christine, Suzanne + Stéphanie, Anita + Pierre-Louis venus avec Eric, Corentin + enfants, Elliott accompagné de Julien, Guillaume et Wendy, puis Véronique, Jean-Jacques + Christine, Jean-Noël + Annie, et nous n'oublions pas bien sûr tous ceux, voisins et amis, qui sont passés plus brièvement mais aussi chaleureusement, partageant avec bonheur activités sportives ou culturelles, ou gastronomiques (avec modération) voire tout simplement un petit coin de plage.
 
Exceptées quelques virées à Vannes, en particulier pour son spot de street art (lien) nous n'avons que très rarement quitté la presqu'île de Rhuys : L'île d'Hoedic, la Chapelle-Gaceline pour un spectacle équestre, Theix pour un concert en plein air, la forêt de Brocéliande, Redon pour une exposition et La Gacilly pour son festival photo, deux fois la région de Lorient (Larmor-Plage + Port-Louis, puis la presque île de Gâvres), la rivière d'Etel entre  Saint-Cado et la barre. 

 Les images de ces vacances : 
Les traditionnelles photos

Haut de page 
Eté 2020 : quelques épisodes alpins

Du fait du confinement, nous n'avons pu finaliser l'achat de notre petit pied à neige à la Toussuire qu'en juin. En réalité, ce ne fut pas trop pénalisant pour le ski car de toutes les façons pour les mêmes raisons la station comme toutes les autres s'était trouvée fermée précocément dès le mois de mars.

Mais l'achat retardé de cet appartement ne nous a pas permis d'optimiser non plus son occupation cet été. Nous y avons juste passé une semaine dans la foulée de la signature de l'achat chez le notaire, et encore, plus pour organiser le lancement de quelques aménagements (mineurs) que pour véritablement randonner et visiter le secteur. Mais on s'est quand même promené, et concernant l'appartement, on a pu vérifier que ses qualitées supposées et espérées étaient bien réelles. Corentin a pu de son côté y faire deux petits séjours en famille, mais peu d'amis ont pu déjà venir le visiter. Nul doute que cet hiver, nous y serons plus nombreux (si toutefois la Covid nous laisse un peu tranquille)

 Les images de la Toussuire (et aussi de Corentin en visite également à Châtel) : 
Les traditionnelles photos

Haut de page 
Mars et avril 2020 : confinement à Maisons-Laffitte

Cette période si pénible pour beaucoup, à juste titre, fut pour nous assez facile et nous avons conscience de notre chance. Le confinement était déjà à l'évidence moins stressant pour des retraités que pour des actifs, mais surtout quel bonheur d'habiter à Maisons-Laffitte, car, même si la forêt de Saint-Germain ou les jardins publics étaient fermés, nous avons pu bénéficier du "Parc", dans les limites d'horaires et de distances autorisées bien sûr (lien donnant quelques précisions sur cette partie de la ville)

Nous avons également bien apprécié notre nouvel appartement, si proche du "Parc" donc, mais aussi du centre ville, et nous offrant une vue et une exposition idéales, d'autant plus intéressantes que la météo a été si clémente, nous poussant à prendre d'ailleurs une majorité de repas sur le balcon.

Que de hasards heureux aussi, c'est étrange, mais nous n'avons pas arrété de croiser dans le "Parc" Michel et Joëlle. Nos promenades s'en trouvaient d'autant plus agréables, malgré les contraintes de distanciation que nous nous sommes naturellement imposées.

 Quelques images du "Parc" de Maisons-Laffitte : 
Les traditionnelles photos

Haut de page 
Février 2020 au Rwanda

Pourquoi le Rwanda (lien WIKIPEDIA) ? Déjà parce que la liste des pays où nous ne sommes pas encore allés se réduit, mais surtout parce que c'était l'opportunité de visiter Véronique, la cousine de Paul, qui passe tous les hivers à Kigali, la capitale, en tant que responsable  de l'association belge DREAM IN ACTION, bailleur de fond majoritaire d'APECOS (Association de Prise en Charge des Orphelins du Sida au Rwanda. Elle y oeuvre avec efficacité et dévouement, menant deux actions principales :
- assurer la scolarisation des enfants pris en charge (financer les frais de scolarité et les charges annexes, suivre les progrès des élèves et si besoin les aider dans leur formation)
- leur trouver des familles d'accueil, parmi les plus pauvres, payer la pension correspondante, aider le cas échéant ces familles en termes de recherche d'emploi, de santé, d'amélioration du logement ...

Nous avons commencé notre voyage par un WE de trois jours, ce qui nous a permis de le faire avec Véronique, avec sa soeur Françoise (une autre cousine de Paul donc, qui était aussi venue la visiter mais qui repartait quelques jours plus tard), et avec 2 amies de Véronique, Claire et Sandra. Nous nous sommes rendus en bus au nord du pays, dans un site extraordinaire, dominant le lac Ruhondo qui nous séparait du parc national des volcans (4507 m), constituant un magnifique arrière plan. C'était l'occasion parfaite pour entrer en matière et nous tuyauter sur le pays.

Enrichis de leurs conseils et alors qu'elles regagnaient Kigali, nous avons continué seuls notre voyage, à savoir le tour de la grosse moitié ouest du pays, dans le sens trigonométrique. Nous avons ainsi gagné (toujours en bus) vers l'ouest le nord du lac Kivu, frontière entre Rwanda  et Congo, lac surprenant (lien) qui constitue une bombe à retardement de par le méthane qu'il contient (même si on commence  à essayer de l'exploiter, avec le double bénéfice de réduire les risques et de produire de l'énergie). Nous avons ensuite longé ce lac jusqu'au sud du pays, puis traversé vers l'est le parc national de Nyungwé, où se situerait la source du Nil (lien) en amont du lac Victoria. Remarque : tous les pays voisins considèrent aussi que la source du Nil est chez eux ! Cela n'a pas grande importance, d'autant que si on considère le débit et non la longueur, c'est l'Ethiopie bien en aval qui fournit  la plus grosse quantité d'eau, et que même si on se focalise sur la longueur, tout va être remis en question très rapidement, du fait du réchauffement climatique, le lac Victoria, immense mais peu profond, étant appelé à disparaître avant 10 ans (ou au moins à ne plus alimenter le Nil). Nous avons terminé notre boucle en remontant vers le nord, via Huye et Nianza, pour rejoindre Kigali.

Les derniers jours furent à nouveau passés en compagnie de Véronique, le WE d'abord où elle nous a fait découvrir tous les centres d'intérêt de Kigali, puis notre dernière demie semaine où nous l'avons accompagnée dans ses différentes tâches  dans le cadre d'APECOS.

Le Rwanda est globalement un pays très intéressant, avec une géographie avantageuse, de très beaux paysages, du relief (le pays est dit "des mille collines"), des lacs, une végétation luxuriante, des parcs nationaux de qualité (celui des Volcans au nord que nous avons juste vu de loin, car la visite des gorilles, sûrement exceptionnelle, coûtait une petite fortune, celui de Niungwe au sud, une forêt équatoriale originelle, que nous avons traversée, et celui d'Akagera à l'est, riche en gros animaux, mais que nous n'avons pas visité car trop éloigné de notre itinéraire de base), et un climat excellent lié à l'altitude (la majorité du pays est située entre 1500 et 2000 m). C'est un pays très densément peuplé (12 millions d'habitants pour 26000 km2). Mais ce qui est le plus marquant , c'est son histoire récente, avec le terrible génocide de 1994, et la façon dont le pays s'est relevé, sous l'autorité certainement sévère mais très efficace du président Paul Kagamé. Aujourd'hui, c'est un pays sûr, uni (les notions de Hutus et de Tutsis n'existent plus), sans corruption, où les velléités de vengeance ont été contenues, où la peine de mort n'existe pas, où la propreté règne (zéro sac en plastique, vraiment) et où l'économie est dynamique au profit de tous ou presque tous (si c'était absolument tous APECOS par exemple n'aurait pas de raison d'être). En tous les cas la situation évolue parfaitement dans le bon sens et le Rwanda pourrait être un modèle pour l'Afrique et à bien des égards au delà.

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos
Notre itinéraire

Haut de page

Janvier 2020 dans les Pyrénées

Nous avions deux bonnes raisons de faire cette petite virée pyrénéenne  :
- d'une part nous avions eu le plaisir de recevoir en cadeaux, en diverses occasions, des box pour des hébergements, dont certaines étaient proches de la péremption. C'était l'occasion de les utiliser. Un grand merci au passage aux différents donateurs.
- d'autre part, et nous l'avons déjà évoqué sur ce site, Paul ambitionnait, après avoir skié sur les 5 continents (Sophie aussi d'ailleurs) de skier dans les 100 plus grandes stations françaises
(Voir la liste). Il n'en manquait plus que 2 ! Maintenant que nous allons avoir un "pied à neige" à La Toussuire, nous serons probablement moins mobiles en hiver, il fallait donc solder le dossier rapidement. Ce fut fait !

A partir de nos différents hébergements, Paul a en effet pu tester les pistes de Cauteret et celles de Luz Ardiden (ainsi au passage que celles de Gavarnie, qui ne faisait pas partie de ces 100 stations mais dont la réputation de beauté des paysages justifiait cet extra). Globalement ce fut du beau temps, une neige excellente (damée ou non), mais quelques pistes a priori intéressantes restèrent fermées (risque d'avalanches après de fortes chutes de neige). Les journées se terminèrent souvent dans les sympathiques thermes de la région.

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos
lien sur le site web de Cauteret
lien sur le site web de Luz Ardiden
lien sur le site web de Gavarnie


Haut de page 
Noël à Châtel

Comme presque toujours depuis 40 ans nous avons fêté, au moins en partie, les fêtes de fin d'année à Châtel, sachant que n'avons pas encore les clefs de notre petite acquisition à La Toussuire. Ce fut donc un Noël familial, avec enfants et petits enfants, partagé avec Jean-Noël et Annie, et avec Juliette et Alice.

Les conditions pour le ski furent plutôt bonnes, et nous avons écumé les pistes de la station, et au delà celles des "Portes du Soleil". Paul a aussi pu faire 3 petites sorties à ski de rando :
- la montagne de Drouzin (lien)
- 3 (dont 2 enchaînés le même jour) des 7 itinéraires randos balisés, à partir de la station voisine de Morgins (lien). Remarque : les enfants ont aussi pratiqué un de ces itinéraires, mais un autre jour, et le soir, à la frontale !

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos

Haut de page 
Vœux 2020

Nous souhaitons à tous un très joyeux Noël 2019 et une excellente année 2020.

Pour notre part, tout va bien, ainsi que pour les enfants et petits enfants. Nous espérons qu'il en est de même pour vous.

Comme chaque année nous invitons ceux qui ne sont pas des lecteurs assidus du Facebook de Sophie ou des inconditionnels du présent site web à revivre nos aventures, surtout celles que vous avez pu partager, en parcourant la suite de cette page et en testant les différents liens proposés (vous pouvez aussi voir directement les principales photos en  cliquant ci-dessus sur l'onglet "galeries de photographies")

Tous nos vœux donc, que Noël soit pour vous un fête totalement réussie et que 2020 vous apporte tout ce que vous pouvez souhaiter et dans tous les domaines !
Haut de page 

Automne 2019

On aurait dû se calmer un peu dans les déplacements, et prendre nos marques dans notre nouvel appartement à Maisons-Laffitte, mais on a quand même trouvé le moyen de nous promener encore pas mal :
- On a ainsi gardé M. et S. à Izeaux pour la Toussaint (pendant que Corentin et Lilou visitaient le Portugal).
- On a aussi fait un saut dans les Alpes pour une petite opération immobilière. En effet, l'idée d'échanger en région parisienne un grand appartement contre un petit, s'accompagnait de celle d'acquérir en parallèle un petit pied à terre à  la montagne, et c'est chose faite puisque nous avons finalement retenu quelque chose à la Toussuire qui répondait à tous nos critères : station du nord ou du centre, des pistes nombreuses (310 km pour le domaine relié des Sybelles dont fait partie la Toussuire), altitude nous protégeant  du réchauffement climatique (1750 m), appartement exposé sud, vue dégagée, ascenseur, parking couvert, proximité du centre et des pistes, accès facile (18 km de l'autoroute ou du TGV à Saint Jean de Maurienne). On devrait pouvoir en disposer pour la fin de cette saison de ski, et on y attend déjà les amateurs !
- Sophie a enfin passé deux jours autour de Lille avec Ana et Martine, deux jours à Metz chez Sophie S, et encore deux jours en Belgique, pour du tourisme culturel, pour voir Pascale, et pour préparer... encore un nouveau voyage, au RWANDA, l'année prochaine.


 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos
 
lien sur le site web de La Toussuire

Haut de page

Octobre 2019 : Sophie à Chypre

A peine rentrée de Crète, Sophie repartait, avec Christine cette fois, pour une île méditérranéenne pourtant voisine, Chypre. Ce fut encore un beau voyage.

Elles ont visité la partie turque, comme la partie grecque. Pour ceux qui voudraient parfaire leur culture du lieu et essayer de comprendre cette partition complexe, nous vous recommandons la lecture de l'excellent roman de Victoria Hislop "La ville orpheline" (du même auteur le non moins excellent roman "L'île des oubliés" vous en apprendra sûrement aussi beaucoup sur la Crète).

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos

La carte des déplacements

Haut de page

Septembre 2019 en Crète
C'est en Crète que nous avons prolongé notre été cette année, encore une bien belle île, dont nous avons plus ou moins fait le tour en 12 jours. Nous avons apprécié la mer à la température encore agréable, nous nous sommes instruits des marques de l'histoire laissées par les différentes civilisations qui ont successivement régné  ici, nous avons admiré la nature, alliant mer et montagne (avec de superbes canyons), et plus verte que nous ne l'imaginions, et nous avons bien sûr bénéficié de la gentillesse de la population qui fait tout pour vous faciliter la vie sur place.

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos

La carte des déplacements

Haut de page


Notre été breton
Encore un bon cru cette année, avec une météo excellente en juillet, mais sans souffrir de canicule, et un temps à nouveau très correct en septembre. Le mois d'août fut moins beau, mais pas dramatique non plus.

Nous avons eu le plaisir d'héberger cet été : Marie-Christine, Eric, Michel + Joëlle, Mélissa, Ana et Martine, Pascal + Corinne, Corentin + Alizée et les petis enfants, Elliott, Michel +  Djénéba, Ludo + Amélie + leus enfants, Paul + Bénédicte, et je ne mentionne pas ici tous ceux qui sont juste venus partager un repas ou un coin de plage, ni tous les voisins/amis habituels de Kerjouanno. Merci pour les bons moments partagés.

Nous n'avons vraiment quitté les environs de la presqu'île de Rhuys qu'en 2 occasions : l'original mariage de Sarah et Thomas à Plomelin (Finistère) et la découverte de la nouvelle maison de Jean-Jacques et Christine à Saint-Malo. Là aussi merci pour les bons moments partagés.

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos

Haut de page


Juin 2019
Juin 2019, c'est notre déménagement,  toujours à Maisons-Laffitte. Nous avons en effet échangé des m2 contre un meilleur emplacement, une meilleure exposition et une meilleure vue. C'est peut être notre dernière demeure avant l'EHPAD ! Ce fut un peu la course, entre la fin des travaux dans le nouveau logement, les derniers tarots et les derniers tennis  ou volley mansonniens, et notre départ pour notre traditionnel été breton

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos


Haut de page


1er Anniversaire de S. à Izeaux, mai 2019
Nous nous devions d'être présents ! Ce fut un anniversaire bien agréable chez Corentin et Lilou, essentiellement dans leur jardin, et l'occasion aussi de revoir la famille de Lilou.

Paul voulait en profiter pour terminer sa saison de ski par quelques jours de rando, malheureusement la météo ne nous a pas offert de fenêtre favorable durable. il s'est contenté d'une montée à la croix de Chamrousse depuis Casserousse, redescendant essentiellement par les pistes de la station (fermée depuis quelques semaines) encore assez bien enneigées et recouvertes d'une agréable petite couche de poudreuse.

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos

Haut de page


Avril 2019 : Sophie à Cracovie
C'est dans la région de Cracovie, qu'Elliott avait déjà visitée il y a quelques années, que Sophie s'est rendue ce mois d'avril, accompagnée de Sandrine. Elles ont beaucoup apprécié. Auschwitz naturellement les a impressionnées. Elles ont aussi visité avec intérêt les anciennes mines de sels ainsi que les environs de Zakopane, la plus connue des stations de ski polonaises, histoire de donner des regrets à Paul. 

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos


La carte des déplacements


Haut de page


Fin du mois de mars 2019

A la suite de notre semaine à la Clusaz, Sophie gagnait Marseille pour (re)visiter la ville  avec Anne-Marie et Martine. Un des moments forts fut la visite de la cité radieuse du Corbusier où elles furent si gentiment accueillies par Charlotte et Yohan.

Paul quant à lui allait tester les stations des Alpes  Maritimes, lesquelles manquaient encore à son palmarès. Il traversait toutes les Alpes le samedi et s'installait dans un gite à Saint-Etienne de Tinée, relié par télécabine à Auron (lien sur le plan des pistes) qu'il découvrait le lendemain. Le lundi il se rendait à Isola 2000 (lien sur le plan des pistes), et le mardi à Valberg (lien sur le plan des pistes), se faisant au passage un aperçu de la station satellite de Beuil-Les-Launes, déjà fermée pour la saison, mais dont il remontait la plus haute piste à peau de phoque  en guise d'échauffement. Il coupait le retour par 2 jours à Châtel pour voir Dorian. Cette virée méridionale lui permettait de s'approcher du Guinness des records : après avoir skié sur les 5 continents, il a maintenant skié en France dans 98 des 100 plus grandes stations (Cauteret et Luz Ardiden, les deux dernières, n'ont plus qu'à bien se tenir ! )

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos

Haut de page

Mars 2019 à La Clusaz 

Après Châtel à Noël, c'est à La Clusaz (lien sur le plan des pistes) que nous avons passé nos vacances de ski cet hiver, en compagnie d'Yves et d'Odile, d'Alain et d'Aline, de Jean-Jacques et de Christine.

Nous n'avons pas vraiment bénéficié d'une météo exceptionnelle, mais la bonne ambiance qui a régné parmi nous, l'emplacement central de la résidence, le charme de la station, la proximité et la variété du domaine skiable, les talents culinaires de ces dames (sauf la raclette évidemment), les possibilités d'activités en dehors du ski (promenades en raquettes, piscine et spa etc)  ont facilement fait oublier la couleur du ciel.

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos

Haut de page

Février 2019 au Sénégal 

Sophie Jr, la fille de Ken et Monique, effectuant sa 2ème année au Sénégal en tant que volontaire du Peace Corps, et sa mère allant lui rendre visite depuis les Etats Unis, c'était une excellente occasion d'entreprendre à cette occasion un 3ème voyage dans ce pays.

Outre la visite du village où travaille Sophie Jr, celle de Saint Louis où, et ce n'est probablement pas une coïncidence, Monique avait passé quelques années dans sa jeunesse, nous avons pris beaucoup de plaisir à revoir certaines régions et à en découvrir de nouvelles. Il faut dire que Sophie Jr avait bien préparé notre déplacement, retenant en particulier un taxi brousse avec chauffeur sur toute la partie centrale du séjour. Bref un bien agréable voyage dans des conditions de confort presque occidentales. L'exception était Touba, où travaille Sophie Jr. Là nous avons tangeanté ses conditions habituelles de vies, ce qui était pour nous et pendant deux jours seulement exotique et amusant, mais pour elle certainement plus difficile quand on y est confronté en continu. Ce que nous retiendrons avant tout de cette belle virée, outre le plaisir de l'avoir effectuée en si bonne compagnie, c'est l'accueil si chaleureux que nous avons reçu absolument partout.

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos
Carte de notre trajet dans le pays

Haut de page


Vœux 2019

Nous souhaitons à tous un très joyeux Noël 2018 et une excellente année 2019.

Comme chaque année nous invitons ceux qui ne sont pas des lecteurs assidus du Facebook de Sophie ou des inconditionnels du présent site à revivre nos aventures, surtout celles que vous avez pu partager, en parcourant la suite de cette page et en testant les différents liens proposés (vous pouvez aussi voir directement les principales photos en  cliquant ci-dessus sur l'onglet "galeries de photographies")

 Excellente année donc, que 2019 vous apporte tout ce que vous pouvez souhaiter et dans tous les domaines !
Haut de page 

Toussaint 2018 à Izeaux

Pendant les vacances scolaires de la Toussaint, Corentin et Lilou avaient programmé une petite semaine à Londres. Nous nous sommes donc installés à Izeaux pour garder M. et S., toujours aussi faciles, un vrai plaisir.

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos

Haut de page

Octobre 2018 à Minorque

Comme l'année dernière à Formentera, et marginalement à Ibiza, et comme  en 2015 à Majorque, c'est vers les Baléares que nous nous sommes envolés pour bien démarrer l'automne, plus précisément pour Minorque, la dernière île de l'archipel qui manquait à notre palmarès.

Nous y avons passé 10 jours délicieux et libres comme l'air. Nous avions juste réservé une voiture et un premier hôtel à Es Castell, à côté de Port Mahon. Bien que l'île soit petite (700 km2) nous avons changé plusieurs fois d'hébergements pour optimiser les déplacements : Es Castell donc, à l'est, Fornells au nord, Ciutadella à l'ouest, Port Mahon où nous sommes revenus pour une nuit, histoire de voir un spectacle à l'opéra qui est le plus ancien  d'Espagne (Roberto n'y étant pas programmé, n'est-ce pas Maris-Agnès, nous nous sommes contentés d'une séance de cirque), et enfin Cala Galdana au sud. A partir de là, nous avons sillonné à peu près toute l'île, alternant poses plage et petites randonnées. Un bien bel endroit...


 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos
Un site web sur Minorque

Haut de page

Deux autres week-ends d'anniversaire

  Sur le chemin du retour de Kerjouanno, pas vraiment rectiligne (!), nous avons été fêter l'anniversaire de Béatrice à Beaucaire dans le Gard, ce qui nous a aussi donné l'occasion d'un déjeuner chez Yolande à Saint Gilles. Deux week-kends plus tard nous retournions une dernière fois en Bretagne, pour l'anniversaire cette fois de Marie-Agnès, à Saint Malo.

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos


Haut de page

Le week-end des 60 ans de Sophie sur l'île d'Hoëdic (25/26 août)

Nous avions fêté les 40 ans de Sophie à Houat, alors pourquoi ne pas s'offrir une traversée voisine, vers Hoëdic (à prononcer "édic"), pour ses 60 ans : départ le samedi plus ou moins tôt selon les participants (en voilier depuis le Crouesty, merci Alain, ou en navette depuis Port Navalo), pique-nique sur la plage "est", plage et bain, installation au fort de l'île privatisé pour l'occasion, dîner  au restaurant "chez Jean-Paul", nuit de folie au fort,  puis le dimanche petit déjeuner au fort, tour pédestre  de l'île pour les plus courageux, barbecue au fort, replage et bain pour la majorité, et enfin retour sur le continent en fin d'après midi. 

  Ce fut un plaisir de recevoir Alain + Aline, Alain + Lydie, Anne-Marie, Corentin + Alizée + les petits enfants, Dominique, Elisabeth, Elliott, Jean-Jacques + Christine, Jean-Noël + Annie + Alice, Ken + Monique + Sophie, Louis, Marie-Agnès + Sophie, Michel + Brigitte + Clotilde, Michel + Djénéba, Pascal + Corinne + Déborah, Pascale, Sylvie, Véronique. Quel dommage pour Dorian et Patrick + Chantal que le vol Genève/Nantes du vendredi soir ait été annulé au dernier moment, et qu'Isabelle ait  eu un empêchement le matin même, nous avons une petite pensée pour eux et espérons que pour les 80 ans de Sophie, sur une île aujourd'hui encore  mystérieuse, ils pourront se joindre à nous.

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos
le site web d'Hoëdic
Une vidéo publique sur l'ile



Un été traditionnellement breton
 
Après une étape de 2 jours à Sazilly en Touraine, où nous avons découvert la Maison de Véronique, visité le château du Rivau, et pour Sophie la ville de Chinon pendant que Paul descendait un tronçon de la Vienne en kayak, nous avons gagné nos quartiers estivaux à Kerjouanno.

Nous y avons comme d'habitude passé un été fort sympathique, avec une météo excellente et une température de l'eau record , plus de 21°, c'est à dire 3° de plus que la moyenne des 10 dernières années, et c'est en effet dans le Morbihan que cet écart a été le plus fort de France, même si ça n'a rien à voir avec la Martinique (!) et même s'il ne faut pas forcément se réjouir de l'indéniable  réchauffement climatique.

A Kerjouanno nous avons donc pu profiter largement de la plage et des bains de mer, des randonnées côtières, et pour Paul de quelques footings, de sorties en VTT et de tennis avec Christian. Nous sommes restés des fidèles des concerts locaux, au Clifden Pub  pour le rock et dans un style plus classique à l'abbaye de Saint Gildas. Nous avons découvert de nouveaux restaurants et, surtout Sophie, écumé les marchés locaux et autres expositions. Nous avons aussi multiplié les apéritifs (avec modération !) et les invitations, chez nous ou chez nos voisins et amis.

En dehors des festivités organisées pour les 60 ans de Sophie, objets du point suivant, et de nos enfants, nous avons eu le plaisir d'accueillir Marie-Christine, Janick et Philippe, Frédéric et Béatrice, Sylvie, Katy et Guy, Bénédicte et Paul.

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos


Haut de page

Juin 2018 à nouveau dans les Alpes

Nous avons d'abord passé quelques jours à Châtel, avec un temps merveilleux. Le samedi suivant notre arrivée, Paul compensait sa saison de ski de rando quelque peu tronquée par une dernière sortie, avec Dorian, le Mont Fourchon, sur le versant italien du Col du Grand Saint Bernard. La réputation d'enneigement tardif de cette petite course, entre 2300 et 2900 m, était parfaitement justifiée, la part skiable restant supérieure à 80 %, un régal pour un 23 juin. Le lendemain dimanche, Dorian nous conduisait aux Gets où nous assistions  aux "Crankworx", événement VTT de la saison avec les meilleurs pratiquants mondiaux, impressionnant ! Comme d'habitude, nous avons aussi écumé  les bains thermaux du Valais voisin, découvrant en particulier cette fois Brigerbad entre Sion et Brig, et visitant au passage au retour de cette journée l'exposition Soulage à Martigny, noir c'est noir aurait dit Johnny.

Nous gagnions ensuite Izeaux, pour observer les progrès de S. et pour fêter les 30 ans de Lilou.

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos
le topo du Mont Fourchon
Une petite vidéo VTT (rassurez-vous, ce n'est pas nous !)





haut de page
 

Mai 2018 : diagonale hexagonale

A défaut de ski, pendant la virée turque de Sophie, Paul s'était rendu à Kerjouanno, où il multipliait les petites sorties en VTT, très prudemment et souvent sur une jambe dans les raidillons (l'important c'est que le muscle ait tenu). Sophie le rejoignait, sitôt rentrée de Turquie, et ensemble ils fêtaient la pendaison de crémaillère d'Alain et Aline sur la commune voisine de Saint-Gildas.

Ils traversaient ensuite la France pour découvrir à Izeaux un nouvel héritier chez Corentin et Lilou, le petit frère de M., le jeune S., bien sûr le plus beau bébé du monde !

 Les photos correspondantes :
Les traditionnelles photos 
Haut de page 

Mai 2018 : Virée Turque

Sophie avait programmé une semaine de femmes, en l'occurrence avec Anne-Marie et Martine, en Turquie, pendant le coeur de la saison de ski de rando de Paul. Ce dernier devait renoncer, pas encore complètement remis de sa déchirure musculaire, en revanche le programme de ces dames se déroulait conformément  aux prévisions, et ce fut encore un bien beau voyage : Istambul, reparcouru chaque fois avec plaisir, Yalova où l'accueil de Selamet, connue lors d'un précédent voyage, fut exceptionnel, Bodrum, Ephèse, et Sigacik au sud d'Ismir.

 Quelques souvenirs de ce voyage :
Les traditionnelles photos

La carte des déplacements dans le pays





Haut de page 

Mars 2018 : Sophie retrouve Belgrade

Nous aurions dû être au ski, Paul aurait bien voulu tester les 4 stations des Alpes Maritimes qui manquaient encore à son palmarès, mais une petite déchirure musculaire intervenue malencontreusement au tennis annulait ce projet. Sophie profitait de ce créneau libéré pour se rendre en Serbie, retrouver la famille de Svetlana malheureusement perdue de vue depuis les guerres survenues lors de l'éclatement de la Yougoslavie. Les retrouvailles furent chaleureuses.

 Quelques photos serbes :
Les traditionnelles photos 
Haut de page 

Février 2018

Comme l'année dernière, Yves et Odile avaient loué un appartement à Châtel et nous suggéraient de passer quelques jours dans la station pendant leur présence, ce que nous avons fait avec plaisir. Ils étaient accompagnés de leur petit fils Thimothée, ainsi que d'Aline et en début de semaine de jean-Jacques et Christine. C'était également pour nous l'occasion de retrouver Dorian qui comme chacun sait travaille en Suisse, tout près de la frontière, mais vit à Châtel.

 Nous avons bénéficié d'une neige abondante et de qualité, et d'une météo globalement  assez correcte,  et nous avons pu faire apprécier aux plus vaillants de nos amis la quasi totalité des pistes locales, ainsi que quelques unes de celles des plus proches des stations des "Portes du soleil" reliées. Les quelques jours un peu couverts, nous avons délaissé les pentes enneigées au profit des piscines et thermes du coin (Châtel, Val d'Illiez, Lavey)

Pour être complet, précisons que Paul avait gagné les Alpes 3 jours avant,  s'invitant une nuit à Izeaux chez Corentin et Alizée, puis testant 2 des dernières stations françaises lui étant encore inconnues, "Val Fréjus" (lien) et "La Norma" (lien) en Maurienne, avant de joindre Châtel où il était rejoint directement par Sophie.

La suite du mois était moins heureuse puisqu'elle voyait le décès de la mère de Sophie, Many, survenu quelques jours avant son 92 ème anniversaire. Nos enfants n'ont plus à présent de grands parents.

 Quelques illustrations de cette période :
Les traditionnelles photos 
Haut de page 
 
Vœux 2018

Nous espérons que vous avez tous passé un joyeux Noël et vous souhaitons  une excellente année 2018.

Pour ceux qui ne sont pas des lecteurs assidus du Facebook de Sophie ou des inconditionnels du présent site, nous vous invitons à revivre nos aventures en parcourant la suite de cette page et en testant les différents liens proposés (vous pouvez aussi voir directement quelques photos en  cliquant ci-dessus sur l'onglet "galeries de photographies")

Bonne année donc, que 2018 vous apporte tout ce que vous pouvez souhaiter !
Haut de page 

Polynésie française - mai 2024

Paul à l'occasion de son soixante-dixième anniversaire avait été l'heureux bénéficiaire, entre autres, d'un cadeau collectif de type "voyages", et vous avez été très généreux. Tahiti fait rêver beaucoup de monde et nous avons donc pu y goûter. Nous confirmons que c'est une destination paradisiaque.

Les points (très) forts :
- la gentillesse de la population (nous le disons souvent, mais là c'est vraiment exceptionnel)
- un climat idéal, plus ou moins 29° toute l'année. Parfois un peu humide paraît-il, mais visiblement pas au mois de mai ;
- une végétation magnifique, luxuriante, avec des fleurs omniprésentes ;
- aucun animal dangereux sur la terre ferme, ni dit-on dans la mer (les requins locaux ne sont pas supposés s'attaquer à l'homme, mais personnellement je n'étais quand même pas toujours parfaitement détendu)
- des paysages extraordinaires, avec la mer et la montagne partout (du moins sur les îles que nous avons visitées), et la présence de la barrière de corail, des motu (îlots sableux), des lagons turquoise.

Les quelques réserves :
- un coût de la vie relativement élevé (quand on n'est pas "sponsorisé")
- une logistique pas facile : une fois au bout du monde, le visiteur a forcément envie de visiter plusieurs îles, avec donc des vols locaux, des transferts bateau (les aéroports sont souvent situés sur les motu et pas sur les îles principales, trop accidentées), des locations de voiture et des hébergements multiples. De plus les touristes sont nombreux et il est utile de réserver assez en avance ;
- paradoxalement assez peu de plages (du moins sur
les îles que nous avons visitées)

Notre voyage (lien)
- la Polynésie française, c'est immense, avec 5 archipels totalisant 118 îles (76 habitées) réparties sur une surface équivalente à celle de l'Europe, mais avec seulement 4200 km² émergés et moins de 300000 habitants ;
- il a fallu choisir, et nous avons décidé de nous limiter à l'archipel "de la Société", qui représente 40% de la surface émergée mais 85% de la population. Nous avons visité les 7 îles principales de cet archipel ;
- sur chacune de ces îles nous avons parcouru
l'essentiel du réseau routier (souvent il est vrai pratiquement limité à la route côtière, du fait du relief et de la densité de la végétation), nous nous sommes baignés dans les eaux tièdes (snorkeling), nous avons emprunté quelques sympathiques sentiers piétons, et testé les vélos avec freins à rétropédalage. Nous sommes aussi très bien tombés pour tous nos hébergements, et avons souvent eu l'occasion de refaire le monde avec nos hôtes (ou avec d'autres touristes)


Une minute géographique :
- je vous fais partager 2 notions que j'ai eu l'occasion de réviser lors de ce voyage, à propos du sommet de Tahiti, le mont Orohena, qui culmine à 2241 mètres (que je n'ai pas gravi)
- c'est le 7ème sommet du monde pour "l'isolement topographique" ou "isolation topographique" (distance à parcourir pour trouver un sommet plus élevé) avec 4128 km ;
- en ce qui concerne la "proéminence" ou "hauteur de culminance" (plus faible dénivellation qu'il faut descendre avant de remonter sur un sommet plus élevé), elle est moins remarquable, avec seulement 2241 mètres (précisons que l'Orohena étant le sommet d'une île, il faut descendre jusqu'au niveau de la mer avant de pouvoir remonter sur un sommet plus haut, la proéminence est donc ici égale à l'altitude)
- schéma éclairant les deux notions : lien


Les images de ce voyage :
Les traditionnelles photos




Haut de page

La Toussuire - hiver 2024 - deuxième partie

Et donc nous sommes retournés à La Toussuire pour finir la saison de ski, quatre semaines, avec néanmoins pour Sophie un nouveau petit break parisien  de huit jours. Il y avait moins de monde sur les pistes (et aussi moins de passage chez nous), et les jours étaient plus longs, mais la météo fut juste moyenne et l'enneigement pas terrible. A défaut de randos novatrices, Paul a néanmoins pu tester quelques nouveaux hors pistes sur le haut du domaine.

Monica est montée nous voir depuis Grenoble, et ce fut l'occasion de  fructueux échanges généalogiques. En particulier elle fut d'une aide précieuse pour classer et identifier de très nombreuses photos anciennes qui végétaient dans des cartons. Après les ajouts algériens pour la famille de Sophie, c'était une nouvelle avancée dans l'arbre GENEANET Familial :
lien

Les images de cette fin d'hiver :
Les traditionnelles photos


Une petite vidéo résumant nos descentes de l'hiver

Haut de page

Une semaine à Valloire début mars 2024

Comme chaque année nous avions prévu une petite  semaine hivernale collective, avec Alain et Aline, Jean-Jacques et Christine, et Yves et Odile. C'est à Valloire que nous nous sommes rendus cette fois ci. Ce fut encore un bon choix. Le temps a été plutôt favorable et l'enneigement tout à fait correct pour la saison, l'appartement était confortable, et skieurs comme promeneurs ont je crois tous trouvé leur compte.

Pour les amateurs, voilà le plan des pistes :
Lien

Précisons qu'à l'aller, nous avions fait une halte d'une nuit à La Toussuire, pour récupérer notre matériel de ski, mais aussi avoir le plaisir de croiser Camille et sa famille, et qu'au retour nous avons partagé la première nuit l'appartement de La Toussuire avec Elliott et ses amis qui avaient pris la suite de Camille.

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos

Haut de page
Algérie : du 15 janvier au 5 mars 2024

Pendant les congés scolaires de février, où les pistes sont plus encombrées, nous avons abandonné l'appartement de la Toussuire au profit successivement de Dorian, Corentin, Camille (puis encore une semaine pour Elliott pendant que nous étions à Valloire). Nous avons regagné Maisons-Laffitte, puis profité de cette coupure pour retourner en Algérie.  La dernière visite de Sophie remontait à 4 ou 5 ans, et celle de Paul à plus de 40 ans.

Sophie est partie d'abord toute seule. Elle a commencé son voyage par Alger, un grand merci à Sedo et Zohra pour leur sympathique hébergement. Elle a pu voir ou revoir les quartiers les plus intéressants de la ville, et visiter une partie de sa famille. Puis bénéficiant des conseils de son amie Sadia, elle a entrepris une tournée vers l'Ouest, visitant Oran, la plage des andalouses, Tlemcen, et la cascade El Ourit.

Paul la rejoignait pour les 9 derniers jours. Toujours bien choyés par Sedo et  Zohra, ils approfondissaient leur connaissance d'Alger, et complétaient  les rencontres avec les cousins de Sophie, occasion pour Paul de parfaire l'arbre généalogique familial. Ils visitèrent au passage le port et la plage de La Madrague, et surtout ils découvrirent le parc national de la Djurdjura, où, miracle, il était juste tombé de la neige à Tikjda, et où Paul put faire un peu de ski (lien), sur une pente bien raisonnable et pas très longue, qu'il remonta plusieurs fois à pied, mais qui lui permettait  donc d'améliorer son palmarès  (lien), avec maintenant 16 pays où il a skié !

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos

La carte de nos  déplacements


Haut de page

La Toussuire - hiver 2023/2024 - première partie

La Toussuire ouvrait cette année une semaine avant le début des vacances scolaires. Nous avons donc pu nous y rendre un peu plus tôt et partager quelques journées de ski avec Dorian. C'est ensuite à Sallanches  que nous avons passé le réveillon de Noël chez Corentin (avec aussi Jean Noël et Annie), et le lendemain, nous pouvions skier ensemble aux Contamines. Retour ensuite à la Toussuire, avec tout le monde sauf Dorian.

L'appartement ne se vidait pas pour autant après les vacances : nous avons successivement accueilli Anita, Emmanuel et Isabelle, Ana, Sandrine, et enfin  Jochen et Tino. Chacun a pu pratiquer selon ses goûts ski, balade, piscine, sauna, tarot ...

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos


Haut de page

Meilleurs vœux pour Noël et pour 2024

Nous souhaitons à tous un très joyeux Noël et une excellente année 2024.

2023 fut pour nous un bon cru, ainsi que pour nos enfants et petits enfants. Nous espérons que pour vous aussi tout va pour le mieux.

Les curieux pourront d'ailleurs comme chaque année revoir ou découvrir nos aventures récentes sur le présent site,  en parcourant la suite de cette page et en testant les différents liens proposés (ou en cliquant directement ci-dessus sur les onglets "Galeries de photographies" ou "Nos vidéos")

Tous nos vœux donc, passez un excellent Noël et une non moins excellente soirée de nouvel an, et vivez une année 2024 facile et joyeuse.
Haut de page 

Octobre 2023 : 8 jours au Maroc

Petit voyage de début d'automne, pour retarder l'arrivée du froid, cette année c'était le Maroc, en compagnie de Monique, avec au programme les villes impériales, hors Marrakech (que nous connaissions déjà assez bien, sachant que Paul connaissait aussi les autres villes, mais ça datait de 1975, autant dire qu'il ne se rappelait pas grand chose)

Nous avons atterri à Fès, célèbre par sa Médina, la plus grande du Maroc,  où nous avons passé 3 nuits. Nous nous sommes ensuite rendus à Meknès, via Moulay Idriss (ville sainte) et Volubilis (ancienne ville romaine) pour 2 jours, ce fut plus intime mais pas moins agréable. Enfin nous avons gagné Rabat, en train, pour les 3 derniers jours, avec accessoirement deux incursions dans la ville jumelle de Salé. On se doit de remercier chaleureusement la famille de notre ami Foufour, car Bouchra, Youcef, Omar et Hamza se sont effectivement mis en quatre pour nous faire découvrir les recoins les plus intéressants de la capitale marocaine.

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos
La carte de nos  déplacements

Haut de page

Septembre 2023 : une virée dans le sud-est

Nous avions cette année deux bonnes raisons de traverser la France en diagonale :

- 1/ Aller découvrir l'originale maison de Diana et Philippe à Cabris. Un immense merci à eux, pour leur invitation, pour nous avoir si bien accueillis, et pour nous avoir fait visiter toutes les merveilleuses petites localités de ce magnifique arrière pays méditérranéen. Au passage, nous sommes aussi  allés saluer nos voisins et amis de Kerjouanno Jaïc et Gisèle qui ont leur résidence habituelle à Grasse.

- 2/ Fêter dignement (mais un tout petit peu en avance) les septante ans de Paul en montagne,  plus concrètement à La Toussuire, en gros le meilleur compromis distanciel pour nos trois enfants. Arrivés presque sous la neige qui saupoudrait les sommets environnants, nous avons finalement bénéficié d'une météo très  favorable, qui nous a permis à la fois quelques petites balades, "les trois croix", "la chapelle Saint Bernard" et le vieux four, "la chapelle des Chambeaux" (on ne pourra pas dire que ce n'était pas très catholique ! ), mais aussi des pique-niques et pour les plus courageux un bain dans le lac des Oudins. Au cœur de la fête, nous étions 17, et ça se passait à l'hôtel restaurant "Le Grillon" à Villarembert qui avait servi de base arrière à l'équipe de tournage de la dernière palme d'or  de Cannes, "Anatomie d'une chute", film que par ailleurs nous recommandons sans réserve, et pas seulement parce que les lieux nous sont familiers. Avec les rescapés du dernier jour nous avons poussé jusqu'à l'Italie via le Col du Mont Cenis,  pour admirer la charmante petite ville de Susa puis en approchant de Turin l'impressionnante abbaye Saint Michel (qui aurait largement inspiré Umberto Eco pour son roman "Le nom de la rose"). Merci à tous de votre présence, et de votre générosité.

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos

Haut de page

L'été 2023 à Kerjouanno

Comme chaque été, nous avons posé nos valises à Kerjouanno. Ce fut un été classique, avec beaucoup de passages, pour un repas ou pour quelques jours, et d'innombrables apéritifs dînatoires, chez nous ou chez nos voisins. Nous avons naturellement retrouvé avec plaisir les si agréables sentiers pédestres, côté golfe ou côté océan, ainsi que nos lieux de concerts favoris. Nous nous sommes aussi bien sûr souvent posés sur la plage et avons régulièrement nagé quelques hectomètres, mais il a fallu bien choisir  nos fenêtres météo, car nous avons connu en Bretagne cette année un temps assez médiocre, en tous les cas bien moins bon que la moyenne des années précédentes, et pas du tout caniculaire comme dans de nombreuses autres régions françaises. 

Sophie est restée une fidèle de l'équipe des remparts (élargie car ils font des émules) adepte du "longe-côte". Pour Paul sans surprise c'était plutôt vélo et tennis.

Nous sommes heureux sur la presqu'île de Rhuys et nous avons peu bougé, à part la traditionnelle exposition photo à la Gacilly, et les non moins traditionnelles visites chez Elisabeth à Locmariaquer et chez Dominique et Isabelle à Piriac.

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos
 
Haut de page
Juin 2023 en Islande

Cela faisait longtemps que nous voulions visiter l'Islande, et une promotion canon sur les billets d'avions fut le facteur déclenchant. Nous y avons donc passé du 21 au 29 juin, parcourant l'essentiel du sud du pays (il aurait fallu quelques jours de plus pour visiter aussi le nord)
 
En plein solstice d'été, nous n'avons pas connu la nuit de tout notre séjour. Pour être tout à fait honnête, le cercle polaire arctique ne fait que tangenter le pays, traversant  juste un îlot à quelques encablures des côtes, mais nous étions suffisamment proches pour bénéficier sinon du soleil du moins d'un jour permanent.

L'islande est un pays aux infrastructures modernes et faciles. Avec notre petite voiture de location, nous avons donc parcouru les principaux centres d'intérêt de la moitié sud, tous proches de la mer ou de la montagne. Les routes sont bonnes et peu circulées, l'Islande étant très peu peuplée, 300 000 habitants pour 100 000 km2. Exceptionnels pour nous furent les glaciers descendant jusqu'au niveau de la mer d'où se détachaient des icebergs. Nous avons aussi beaucoup apprécié les très nombreux phénomènes volcaniques, les cratères, les failles, les geysers, les fumerolles, les sources chaudes dans lesquelles nous nous sommes baignés presque tous les jours. Nous avons pu aussi admirer d'innombrables lacs et cascades, conséquences logiques de l'humidité du climat. Les paysages changeaient continuellement ,  l'absence d'une végétation importante laissant entrevoir beaucoup plus que chez nous les différences entre des sols de natures différentes.

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos
La carte de nos  déplacements

Haut de page

Ostende en Juin 2023

Du 10 au 14 juin, nous avons eu le plaisir d'être accueillis à Mariakerke, à côté d'Ostende, par  Philippe et janick, que nous remercions chaleureusement. Leur appartement est bien sympathique et la vue mer magnifique.

Ce fut pour nous l'occasion de parfaire notre connaissance du littoral Belge, en particulier de la partie ouest que nous connaissions moins. Nous avons beaucoup apprécié la visite de Nieuport, et tout près de chez nos hôtes, du musée en plein air du mur de l'Atlantique "Raversyde".

Au retour, nous n'avons pas emprunté la route directe, mais longé d'abord la côte jusqu'à Dunkerque, observant de courtes haltes à Coxyde et La Panne, puis côté français à Bray-dunes, Zuydcoote et Malo-Les-Bains.

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos

Haut de page

Mai 2023 : Sophie dans les Pouilles

Du 11 au 21 mai, Sophie s'est rendue avec Ana dans les Pouilles, un court mais beau voyage encore. Que l'Italie est belle même si la météo fut inhabituellement tourmentée (moins heureusement qu'un peu plus au nord où des inondations furent meurtrières). Les populations y sont accueillantes et la vie facile.

Elles ont successivement visité et apprécié Bari, Matera, Alberobello, Monopoli, Ostuni, Martina Franca, Lecce, Brindisi, voyageant en train ou en bus.

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos
La carte de leurs  déplacements

Haut de page

Printemps 2022 / 2023 : 3 passages à Kerjouanno

A peine rentrés de la Toussuire, nous sommes repartis une première fois à Kerjouanno car nous avions fait faire quelques petits travaux de rénovation, remplacement des ouvertures en bois par de l'aluminium, et nouvelle cuisine, et devions vérifier que tout fonctionnait bien avant de libérer les dernières factures. Et heureusement  le résultat fut positif. Au retour, nous avons visité, avec Anita et sa mère, le "Parc botanique de Bretagne nord".

Paul y retournait quelques semaines plus tard, pendant le voyage de Sophie en Italie avec Ana (voir plus haut), pour poursuivre lui-même quelques petites opérations de bricolage (fixation de plinthes, peinture des WC, peinture de la barrière de la loggia). C'était au même moment la "Semaine du golfe", avec plusieurs animations et l'occasion d'admirer plein de vieux gréements.

Enfin, le 3 juin, c'était le mariage d'Augustin et Philippine à Saint-Malo, merci à Dominique et Françoise pour l'invitation, et Merci à Jean-Jacques et Christine pour l'hébergement tout ce long week-end. Nous en profitions naturellement pour enchaîner par quelques jours à nouveau à Kerjouanno, après une traversée nord/sud de la Bretagne, non sans visiter au passage les jardins du château  de La Ballu et faire un petit coucou à Anita à Val-Couesnon.

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos

Haut de page


Hiver 2022 / 2023 à La Toussuire (2ème partie)

Djibouti et La Rosière, c'est bien beau, mais l'hiver ça reste quand même avant tout La Toussuire, et nous y retournons donc avec plaisir. Nous sommes bien contents d'être à 1700m, car plus bas le faible enneigement de cette  année se serait traduit par de nombreuses fermetures de pistes, ce qui n'a pas trop été le cas chez nous, sauf sur les versants sud.

Les visites ont continué et nous avons eu le plaisir de partager les Sybelles cette fois avec successivement Alain et Isabelle, Dominique et Isabelle 2 accompagnés de Paul 2 et de Solène, Danilo et Marcella venus d'Italie, et pour la troisième fois de la saison nos petis enfants, que nous commençons à avoir du mal à suivre sur les pistes !
 
Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos
Une petite vidéo de nos descentes de l'hiver


Haut de page

Une semaine à la Rosière (mars 2023)

Comme chaque hiver depuis quelques années, nous retrouvons Alain et Aline, Jean-Jacques et Christine, et Yves et Odile pour une semaine de ski partagée, cette fois-ci à la Rosière, en Tarentaise. Nous avons aussi eu le plaisir de croiser Micah et Dalia.

L'appartement s'est révélé spacieux et très bien placé, la météo fut correcte,  et la station (site web),  agréablement reliée à La Thuile en Italie, a bénéficié d'un enneigement excellent, ce qui n'était pourtant pas gagné cette année. Bref, encore d'excellentes vacances, qui en appellent d'autres.

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos
Une petite vidéo


Haut de page

Escapade à Djibouti (février 2023)

Nous avons délaissé La Toussuire pendant les vacances scolaires de février (mais Corentin et sa famille, puis Camille et la sienne, ont pu en profiter). Ce fut l'occasion pour nous de rendre visite à Djibouti à Gilles et Henriette, qui nous ont permis de découvrir un nouveau coin du monde où sans eux nous ne nous serions jamais rendus. Nous vous devons un immense merci, pour vous être libérés, pour nous avoir si bien accueillis, hébergés, transportés, conseillés et guidés.

Grâce à vous, nous avons pu apprécier en quelques jours les charmes du pays et de ses habitants, et nous étonner de toutes ses particularités. Nous n'oublierons pas la ville et les traces de son histoire, la mer aux eaux si chaudes et si poissonneuses, les montagnes où nous avons eu la surprise de découvrir forêt et cascade, les lacs  à  l'existence si fragile, les volcans et les étonnantes failles séparant les plaques continentales, la faune si abondante dans ce milieu pourtant difficile.  Nous garderons aussi en mémoire les migrants parcourant les routes en provenance des pays limitrophes, tous en guerre (Erythrée, Ethiopie, Somalie), cherchant à gagner les pays du Golfe dans l'espoir bien incertain d'une vie meilleure, et demandant non pas de l'argent mais ... de l'eau !

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos

La carte de nos déplacements

Haut de page

Hiver 2022 / 2023 à La Toussuire (1ère partie)

Ce début d'hiver à la Toussuire nous donnait dès Noël l'occasion de recevoir conjointement enfants et petits enfants. Quel plaisir de skier ensemble, et les plus petits ne sont pas les derniers. Les visites se sont ensuite enchaînées, et nous espérons que nos hôtes auront autant apprécié  la station que nous, à défaut d'avoir retenu au mètre près l'altitude de tous les sommets visibles de notre balcon : merci à Anne-Marie, Sandrine, Sylvie,  Bruno et Anne, et Dominique et Françoise, de bien vouloir réviser (et de ne pas inverser les 3 Aiguilles d'Arves)

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos


Haut de page

Meilleurs vœux pour Noël et pour 2023

Nous souhaitons à tous un très joyeux Noël et une excellente année 2023.

Comme chaque année nous invitons ceux qui ne sont pas des lecteurs assidus du Facebook de Sophie ou des inconditionnels du présent site web à revivre nos aventures, surtout celles que vous avez pu partager, en parcourant la suite de cette page et en testant les différents liens proposés (vous pouvez aussi voir directement les principales photos ou vidéos en  cliquant ci-dessus sur les onglets "Galeries de photographies" ou "Nos vidéos")

En résumé, nous allons tous bien. L'entreprise cofondée par Dorian sort peu à peu la tête de l'eau, Corentin and Co ont aisément pris leurs marques à Sallanches, et Elliott, toujours dans les effets spéciaux, qui avait commencé  l'année à Bruxelles la termine à Paris.

Tous nos vœux donc, pour un Noël festif, et pour une année 2023 remplie de joie.
Haut de page 

Fin d'automne 2022

Nous revoilà à Maisons-Laffitte pour quelques semaines, mais néanmoins toujours mobiles ! Signalons donc quelques escapades :
  • à Kerjouanno pour lancer des petits travaux (rénovation de la cuisine et remplacement des ouvertures)
  • à Châtel pour Sophie, dans le but avec Jean-Noël et Annie, et Corentin, de vider l'ancien appartement du Grand Tétras avant la remise des clés aux nouveaux propriétaires.
  • à Val-Couesnon, à côté du Mont Saint Michel, pour fêter chez Anita (lien sur son gite Ô Jarfin Sakura) les 50 ans d'Adeline et de Delphine.
  • à Bruges pour une rencontre surprise avec Dorian, afin de fêter un autre anniversaire, ses 40 ans, déjà.
Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos


Haut de page

Malte, Octobre 2022

C'est avec Monique venue tout droit du New Jersey que nous avons visité une des dernières îles  méditéranéennes que nous ne connaissions pas encore, en l'occurrence Malte.

C'est un pays facile à visiter, tout le monde parle anglais (et maltais, mais cela nous fut moins utile), la vie est bon marché, les gens sont  sympathiques, le climat est parfait (la mer était encore à 26°, et ne devrait pas descendre sous les 20° avant Noël), et les infrastructures sont excellentes. Seules petites réserves, on roule à gauche, et les GPS nous amènent parfois sur des routes que je qualifierais presque de sentiers !

Malte est un petit pays (316 km2) avec relativement peu de relief, et peu de végétation, on peut donc aller à peu près partout. En dehors de l'île principale, car Malte est en réalité un archipel, nous avons aussi visité l'île de Gozo et au passage celle de Comino. Globalement nous n'avons connu aucun problème, et bien apprécié la douceur de vie. Ce furent d'excellentes vacances.

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos

la carte de nos déplacements

Haut de page


Le Bassin d'Arcachon, septembre 2022

Seule Sophie avait fait un court passage à Biganos, l'hiver dernier, pour  visiter Pascal et Corinne. Nous y sommes donc retournés ensemble. Nous leur adressons un grand merci pour leur accueil, et pour la visite guidée de leur nouvelle région. Le bassin d'Arcachon n'a plus de secret pour nous maintenant, du cap Ferret à la dune du Pilat, à pied, à vélo ou en voiture.

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos

Haut de page

Un nouvel été à Kerjouanno

Nous gardons les bonnes habitudes et avons encore passé tout l'été à Kerjouanno, où pour la majorité des vacanciers la canicule a été appréciée, avec une eau de mer presque floridienne, et des petits vents marins pour rendre les nuits supportables.

Nous avions un peu limité les passages cette année, et Sophie a eu un peu plus de temps pour elle, devenant une adepte du longe-côte et se testant sur un vélo électrique. Paul pour sa part a alterné VTT et tennis.  Nous avons bien sûr apprécié la plage en fin de journée, parfois jusqu'au coucher du soleil, les crêperies et les ostréiculteurs, et refréquenté avec joie le Clifden après ces années COVID.

Nous n'avons pas beaucoup quitté la presqu'île de Rhuys, on y est si bien, à part quelques incursions à Vannes ou Auray, et pour Paul une petite virée surprise à Rennes. Signalons quand même un petit tour à La Gacilly pour l'habituelle exposition photos, trois jours à Pentrez pour voir Michel et Djénéba et assister avec eux à Quimper au Breiz'Afreeka Show 2022, trois jours à Saint-Malo chez JJ et Christine, en même temps que Dominique et Françoise (occasion pour Paul d'un pélerinage à l'archipel des Ebihens), et enfin une journée à Piriac chez Dominique et Isabelle.

Nous ne parlerons pas des apéros dinatoires chez les uns et les autres, ni des tisanes au CBD, je ne sais pas si c'est autorisé.

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos

Haut de page

Retour à Maisons-Laffitte pour le printemps 2022

Enfin, à Maisons Laffitte, il faut le dire vite, Sophie a quand même trouvé le moyen d'aller une première fois en Belgique pour un concert d'Ibrahim Maalouf (et pour voir au passage Pascale et Dorian), puis de passer une semaine en Angleterre pour visiter Mimi puis Louise, et y croiser Pascale.

Nous avons ensuite fait ensemble un saut dans le sud-est à Izeaux pour garder un WE les petits héritiers (et leur faire visiter la Casamaures à Saint Martin le Vinoux, le palais du facteur Cheval à Hauterives, et le lac de Charavines) et enchaîné par un court séjour à la Toussuire, où Sylvie est venue nous faire un petit coucou, avec plus de fleurs que de neige cette année (j'avais encore pu faire une sortie à ski l'année dernière à la même période).  A peine rentrés, nous repartions tous les deux à Bruxelles assister à la garden party de Véronique pour son association APECOS, et nous avons eu le plaisir de faire la route avec Dorian et Elliott dont les chemins croisaient justement les nôtres ce jour là.

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos

Haut de page 

Mexique : du 19 avril au 5 mai 2022

Le mariage de Laurent et Fabrizia, dont le volet civil eut lieu à Paris en 2019, aurait dû se poursuivre rapidement par un volet religieux au Mexique, pays d'origine de la famille de Fabrizia. Malheureusement, l'arrivée de la COVID a durablement retardé  cette suite qui n'a pu finalement avoir lieu que cette année. Mais ce fut l'occasion d'un nouveau très beau voyage sur le continent américain.

Notre programme fut le suivant :
- arrivée le 19 avril à Mexico et prise en main de notre grande Toyota Sienna ;
- tôt le lendemain matin, retrouvaille avec Corentin and Co, et avec Elliott (Dorian n'ayant pu se libérer), arrivés depuis quelques jours, puis cap au nord-ouest, d'abord vers la charmante ville de San Miguel de Allende ;
- le 21 baignade dans les eaux thermales de Balneario Escondido, puis direction Guadalajara pour 2 nuits ;
- le 22 découverte du plus grand lac mexicain, et le 3ème d'amérique latine, le lac de Chapala ;
- le 23 visite de Tequila et d'une distillerie, puis direction Puerto Vallarta sur le Pacifique pour 3 nuits ;
- visite des plages de Boca de Tomatlan, Colomitos, Quimixto : bains, randonnées pédestres, liaisons en bateau, cascades...
- le 26 retour vers l'est, par une route plus au sud, découverte des pyramides de Guachimontones dominant le lac Vega, et nouvelle nuit à Guadalajara ;
- le 27 poursuite vers l'est, visite de la ville historique de Morelia et arrivée à Toluca ;
- le 28 c'était la cérémonie du mariage religieux tant attendu en la cathédrale de Toluca, et les retrouvailles en particulier avec Lorea et avec Jean-Noël et Annie, puis jusqu'au 1er mai une succession de festivités  dans la magnifique ville de Valle de Bravo, mêlant cérémonies traditionnelles, épisodes festifs, délicieux repas, visites des lieux, les recoins les plus inattendus de la localité, mais aussi les bords du lac, la cascade, sans compter une merveilleuse virée sur le lac à bord de 3 voiliers, le tout favorisant si bien les échanges entre amis et familles, d'horizons si divers. Merci aux mariés pour toute cette organisation ;
- le 2 mai, jusqu'à notre vol retour du 4 au soir, nouveau passage à Mexico où ne nous nous étions pas attardés à l'aller, pour une visite des immanquables du centre ville et du quartier de la maison de Frida  Kahlo.

Les images correspondantes :
Les traditionnelles photos

la carte de notre itinéraire

Haut de page 

L'hiver 2021 - 2022 à La Toussuire

Après un premier hiver remplacé par une suite de confinements, un deuxième hiver sans remontées mécaniques (mais néanmoins fort agréable, entre nos visiteurs et les sorties à skis de rando ou à raquettes), ce troisième hiver fut plus classique, largement passé sur le domaine de ski alpin, celui des "Sybelles" (ou les six belles stations, toutes reliées, dont La Toussuire bien sûr, avec plus de 300 km de pistes, soit la quatrième station de ski française) avec des conditions climatiques et nivologiques globalement excellentes.

Nous avons eu à coeur de faire partager le bel endroit, et espérons qu'outre nos enfants et petits enfants, Sylvie, Sophie Jr et Charlotte, Yves et Odile, Alain et Aline, Jean-Jacques et Christine, Dominique et Françoise, Elisabeth, Jean-Noël et Annie, Monica, Anders et Anni, Karl-Viktor et Elin, auront apprécié autant que nous. Sophie se sera autorisée des coupures d'une dizaine de jours en Janvier et en mars, et de 3 semaines en février, cette fois avec Paul, lequel aura passé en tout pratiquement 4 mois sur place.

Nous avons pu tester toutes les pistes, et quelques hors pistes, et selon la météo ou les envies de nos visiteurs, effectuer quelques sorties à pied ou à raquettes. Paul a pu aussi faire quelques randos à skis, sur les itinéraires balisés au départ de La Toussuire ou des Bottières, ou, toujours prudemment, et moyennant une petite approche en voiture, sur les sommets voisins. Le cinéma ou le bowling n'ont plus de secrets pour nous. 

 Quelque compléments sur cet hiver :
Les traditionnelles photos

Le plan des pistes

Rando  au Grand Chatelard
Rando à la Crête de roche Noire
Rando au Col de Montjoie
Rando au Grand Truc

Une petite vidéo

Haut de page 

Meilleurs vœux pour Noël et pour 2022

Nous souhaitons à tous un très joyeux Noël et une excellente année 2022.

 Nous avons bien conscience d'avoir été encore privilégiés en 2021, échappant au virus tout en n'étant pas trop pénalisés par ses conséquences économiques, de par notre statut de retraités, ou sociales. Les enfants s'en tirent bien aussi. Nous espérons qu'il en est de même pour vous.

Comme chaque année nous invitons ceux qui ne sont pas des lecteurs assidus du Facebook de Sophie ou des inconditionnels du présent site web à revivre nos aventures, surtout celles que vous avez pu partager, en parcourant la suite de cette page et en testant les différents liens proposés (vous pouvez aussi voir directement les principales photos en  cliquant ci-dessus sur l'onglet "galeries de photographies" ou deux courtes vidéos via l'onglet "nos vidéos")

Tous nos vœux donc, pour un Noël festif, et pour une année 2022 sereine.
Haut de page 

Novembre 2021 : 8 jours en Albanie

A l'invitation de Chantal, nous nous sommes rendus cet automne en Albanie. Ce fut encore un superbe voyage :
- Visite du centre de la capitale Tirana
- tournée dans le sud en voiture diplomatique avec nos hôtes pour le premier WE, en commençant par Berat.
- puis visite du site Bektashi haut perché d'Alipostivan, avant de rejoindre Përmet
- puis plongée dans les délicieuses eaux thermales de Benje, avant de gagner Gjirokastra où nous laissait Chantal (qui travaillait le lendemain)
- visite de la vieille ville et de la citadelle
- retour en bus sur Tirana, visite de la "Maison des feuilles" (un intéressant retour sur la période dictatoriale), et le dernier jour petite virée en banlieue, voire un peu plus loin via le téléphérique DAJTI avec une vue magnifique  sur la ville, et au delà sur la mer.

  Nous avons bénéficié d'un très beau temps sauf un jour, l'équivalent d'un mois de septembre sous nos latitudes. Nous avons aussi vraiment apprécié la gentillesse des habitants, absolument partout. Un immense merci à Chantal qui nous a permis ces merveilleuses vacances.

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos

la carte de notre itinéraire

Haut de page

Octobre 2021 : Eté indien à La Toussuire

A nouveau, nous étions en mission baby-sitters pendant que Corentin et Lilou découvraient l'Ecosse, et comme cela se passait pendant les vacances scolaires, c'est à La Toussuire que nous avons œuvré.

Le temps a été magnifique toute la semaine, et tout le monde en a bien profité. Les petits-enfants ont testé les espaces jeux de toute la région, ont brillé sur la "pumptrack", ont affronté leur grand-père et leur oncle au tennis, et ont épuisé leur grand-mère sur les pentes de nos randos quotidiennes. Merci aussi à Dorian, Myriam et Sylvie de leur visite.

Sur la route du retour, nous avons encore fait une agréable escale dans le Beaujolais chez Tonio et Sandrine dont nous découvrions la nouvelle maison, et sa vue superbe bien que lointaine sur toutes les Alpes.

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos

Une petite vidéo

Haut de page

Septembre 2021 : Sophie en Corse

Paul qui a un petit faible pour la Corse et qui a déjà parcouru à pied le GR20 Nord et  une bonne partie du "Mare a Mare Nord", à ski la majorité de la "Haute Route", ou à vélo le tour complet de l'île, avait projeté cette année le GR20 Sud. Malheureusement, un petit problème mécanique sans gravité dû à son grand âge le contraignait à renoncer.

Mais Sophie qui pendant ce temps devait faire la tournée des potes n'entendait pas modifier son programme : elle s'est donc rendue avec Ana sur l'île de beauté, et en compagnie d'abord de Klara et d'Yves, et de Fanny, puis de Béatrice, elle a successivement découvert de nouveaux coins enchanteurs en Haute Corse et en Corse du Sud. Merci à leurs hôtes/guides.

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos

Haut de page

Fin d'été 2021 dans le sud-est

Dès le 1er septembre, nous prenions la direction de Maisons-Laffitte pour deux courtes nuits, puis d'Izeaux pour à nouveau deux nuits afin de garder les petits enfants pendant que leurs parents étaient à un mariage, et enfin de la Toussuire, bien déserte en cette saison. C'était l'occasion  de parfaire notre connaissance des environs, par des petites promenades entre les troupeaux et les patous, ou  des sorties en voiture  plus ou moins longues (dont une vers la charmante Suse en Italie par le Col du Mont-Cenis), d'abord seuls puis avec Michel et Joëlle venus nous rejoindre. Paul en profitait aussi pour revenir sur ses traces de l'hiver dernier en haut de l'Ouillon, et en repérage pour une rando à ski programmée l'hiver prochain au col de Montjoie.

Ensuite nous descendions vers Aix en Provence, où Monique, Ken et Sophie K nous avaient gentiment invités quelques jours, dans une originale Bastide agrémentée d'une piscine, avec Dominique et Danielle. Nous découvrions ainsi successivement Aix, le domaine viticole La Coste, le tour de la Montagne Sainte Victoire, et la vallée de l'Arc (à ne pas confondre avec l'Arc qui coule en Maurienne, au pied de la Toussuire). Au retour nous passions saluer dans le Luberon René et Nicole, puis faisions une halte logistique à Izeaux pour couper la route (et pour revoir les schtroumpfs)

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos

Haut de page

Juillet et août 2021 à Kerjouanno

Comme d'habitude nous avons passé le cœur de l'été en Bretagne, mais contrairement à l'habitude nous avons connu une météo franchement mauvaise, on pourrait même dire pourrie jusqu'au 15 août, à l'exception des 8 jours qui ont suivi le 14 juillet. Les deux dernières semaines d'août c'était un tout petit mieux, mais bien moyen quand même.

Cela n'a pas freiné nos visiteurs et nous avons eu le plaisir d'accueillir cette année : Michel et Joëlle, Anna, Martine, Marie-Christine, Corentin + Alizée + enfants, Elliott, Tom + Nanou + enfant, Dorian, Laurent et Fabrizia, Sylvie, sans compter Thierry et Laurence qui ont pris notre  suite dans l'appartement après notre départ.

Nous sommes beaucoup restés sur la presqu'île de Rhuys. Signalons quand même un petit tour sur l'île d'Arz, une journée sur la rivière d'Etel et sur la presqu'île de Gâvres, quelques incursions à Vannes et deux jours autour de Rennes. Entre les gouttes, nous n'avons que modérément fréquenté les plages mais nous avons réussi à faire quelques balades pédestres ou cyclistes, à jouer au tennis, à vérifier si le Jocolya flottait toujours (merci Alain et Lydie), à tester de nouveaux ostréiculteurs, et à écouter quelques concerts. Ce qui est sûr en revanche, c'est que le rythme des apéros dinatoires, chez ou avec tous nos voisins, n'a pas molli par rapport aux autres années.

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos

Haut de page

Juin 2021 : encore 10 jours à La Toussuire

Nous sommes repassés à la Toussuire où dans l'intervalle avaient eu lieu quelques petits travaux dans l'appartement, pour l'essentiel le remplacement de la moquette par du parquet et des améliorations dans les pièces d'eau (en particulier le remplacement de la baignoire par une balnéo).

Mais nous ne nous sommes bien entendu par contentés de contrôler les travaux finis et avons par exemple :
- fait escale une nuit à l'aller à Izeaux chez Corentin et Lilou ;
- refait une petite rando pédestre au pied des Aiguilles d'Arves ;
- passé le WE du milieu de ces vacances à Châtel que nous avions gagné par le chemin des écoliers, pour retrouver Dorian (et également Jean-Noël qui y passait quelques jours). Il nous a fait visiter sur les bords du lac Léman les nouveaux locaux de XARIAN, et son futur appartement tout proche d'une plage et d'un petit port près desquels nous avons déjeuné. En route, nous avions croisé le Rallye "Coupe des Alpes" (lien) et son lot de belles voitures anciennes ;
- effectué (pour Paul) sa dernière sortie à ski de rando de la saison : le Col de la Flachère au dessus du Col de la Madeleine (lien sur le topo)
- pris un bain dans le lac d'Hurtières (lien)

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos

Haut de page

Arménie : 21 au 31 mai 2021

Stéphanie étant en Arménie depuis plusieurs mois, pour une mission humanitaire, nous avons pensé que c'était une excellente occasion de découvrir ce touchant pays, d'autant que Suzanne était également désireuse de venir rendre visite à sa fille. C'est donc ensemble que nous avons entrepris ce passionnant voyage.

Nous vous renvoyons par ce lien au plan reprenant notre itinéraire : Erevan la capitale nous a accueillis au début, au milieu et à la fin de notre séjour, et entre-temps nous avons effectué deux dépaysantes virées, au nord, puis au sud du pays. Nous avons pu alterner culture (monuments religieux, musées, art sous toutes ses formes, initiation à la taille des khatchkars qui sont des stèles en tuf,  approfondissement de l'histoire du pays avec le souvenir douloureux du génocide, les restes de la présence soviétique, les effets effroyables de la guerre toute récente avec l'Azerbaïdjan si bien expliqués par Stéphanie tant impliquée par sa mission), et nature (merveilleux paysages de montagnes avec des sommets encores enneigés, lacs, forêts, vignes, cascades, geysers et sources d'eau chaude... )

Partout nous avons rencontré des gens charmants, malgré le passé si douloureux de ce pays, entre les guerres et les tremblements de terre...

Un grand merci à Suzanne sans qui nous n'aurions pas entrepris ce voyage, et à Stéphanie qui nous a si gentiment accueillis et si parfaitement guidés.

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos

Haut de page 


L'hiver 2020-2021 à La Toussuire

Malgré la non ouverture des remontées mécaniques annoncée pour le début de l'hiver, et prévisible pour la suite, nous avons gagné La Toussuire pour y passer finalement près de 4 mois, assez différents de ce que nous imaginions mais fort agréables quand même.


Nous avons retrouvé enfants et petits-enfants à Noël, et nous avons eu le plaisir de recevoir Sandrine, Sylvie, Jean-Philippe + Fafa, Frédéric + Béatrice, Anne-Marie, Jean-Jacques + Christine, Benoît + Thérèse + Clara + Alexis +  Noah. Nous avons aussi gardé la dernière semaine les petits-enfants pendant leur télé-école !

A défaut de ski de piste, nous avons beaucoup pratiqué les raquettes, et Sophie n'était pas la dernière, et, pour Paul surtout, les randos à peaux de phoques, il est vrai essentiellement sur le domaine skiable (fermé). Il a parcouru pratiquement toutes les pistes de La Toussuire (dont une journée avec à la fois Dorian, Corentin et Elliott, ce qui n'avait pas dû arriver très souvent), mais beaucoup aussi  celles du Corbier, de Saint Jean d'Arves et des Bottières. Il a aussi eu l'occasion par deux fois de remonter les pistes d'Albiez-Montrond, qui ne sont pas intégrées aux Sybelles mais qu'on voit très bien de notre balcon, à gauche des Aiguilles d'Arves. Il a également fait 3 vraies petites randos, en dehors des pistes :
- le Grand Châtelard (lien
- La Crête de Roche Noire (lien)
- La Basse du Gerbier (lien)

Nous avons fait au passage un peu de tourisme, visitant par exemple Albiez-Montrond déjà cité, la Haute Maurienne (Bonneval-sur-Arc, Bessans, Aussois...), Albertville. Nous avons encore passé une excellente semaine à Tignes (raquettes et peaux de phoques aussi) en compagnie d'Alain et Aline, d'Yves et Odile, de jean-Jacques et Christine et nous avons partagé les œufs de Pâques à Châtel avec jean-Noël et Annie, avec Dorian, et avec Corentin and co venus pour l'occasion.

Au total, Paul n'aura quitté les Alpes qu'une quinzaine de jours en février pour un bref retour à Maisons-Laffitte, Sophie s'accordant 2 AR complémentaires en région parisienne, dont un complété par une petite virée normande avec Anne-Marie et Martine, et l'autre par une escale à Chambéry chez Sylvie.

  Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos
Une petite vidéo

Haut de page 

Meilleurs vœux (*) pour Noël et pour 2021

(*) Au passage une petite aide pour les non geeks concernant le O et le E entrelacés (je viens de réviser) : sur la plupart des PC il faut faire  ALT, puis en laissant cette touche appuyée 0156, et enfin relacher le ALT !

2020 se termine. La COVID en a fait une année terrible pour beaucoup, mais heureusement pour nous, le virus ne nous a pas atteints et tant du fait de notre statut de retraités n'ayant pas à craindre pour notre emploi, que de par notre lieu de résidence dans la verte commune de Maisons-Laffitte,  nous  n'avons pas vraiment souffert et avons conscience d'avoir été des privilégiés. Nos enfants s'en sortent bien aussi, sauf Dorian, professionnellement, car sa nouvelle entreprise connait un démarrage difficile, puisque créée juste pendant le 1er confinement, et très liée aux relations sino-européennes.

Nous sommes même quelque peu passés entre les gouttes, puisqu'avant le 1er confinement, en janvier, nous avons pu skier dans les Pyrénées, et, en février, effectuer le voyage prévu au Rwanda. Cela s'est un peu moins bien combiné pour la Toussuire, où nous n'avons pu finaliser l'achat de notre petit pied à neige qu'après la clôture anticipée de la saison de ski, mais rien de grave, et nous avons apprécié d'y vivre deux fois une très agréable semaine, en fin de printemps et en début d'automne, avec à défaut de ski de belles balades à la clef. Nous avons pu aussi passer comme d'habitude notre été en Bretagne, et même y retourner pour la Toussaint, juste avant le deuxième confinement.

Les incertitudes sanitaires demeurent pour 2021, ces derniers jours cela semblerait même évoluer moins favorablement que ce que la majorité escomptait, aussi c'est avec particulièrement d'empathie que nous vous souhaitons un très joyeux Noël, même s'il doit se fêter en comité restreint, et une année 2021 qui nous fasse oublier la précédente, préservant nos santés, nos ressources, nos liens familiaux et amicaux, et nous offrant  d'une façon plus générale la meilleure qualité de vie que nous puissions espérer.
Haut de page 

Automne 2020, le deuxième confinement

Nous voilà confinés à nouveau ! On commence à connaître par cœur  "le parc" de Maisons-Laffitte. Heureusement, il est toujours aussi agréable, et par je ne sais quel hasard, nous avons à nouveau eu la chance de croiser régulièrement Joëlle et Michel avec qui nous avons donc eu le loisir d'effectuer quelques petits bouts de chemin ensemble (dans le respect des distances de sécurité bien sûr). Nous avons également apprécié les dispositions un peu plus généreuses, 3 h et 20 km (il va falloir qu'on s'entraine !)

  Les images de ces promenades : 
Les traditionnelles photos

Haut de page 

Toussaint 2020 : Saint-Malo puis Kerjouanno

Nous n'avions pas prévu au départ de retourner en Bretagne après la fin de l'été. Mais Jean-Jacques et Christine ont eu la gentillesse de nous inviter quelques jours à Saint-Malo. Merci à eux pour le charmant séjour et les sympathiques petites balades pédestres ou cyclistes.

Profitant de cette présence en Bretagne, nous avons naturellement enchainé par quelques jours à Kerjouanno, même si l'ambiance est rapidement retombée, avec l'annonce du 2ème confinement.

Pendant ce temps, Corentin and Co étaient retournés à la Toussuire, à nouveau théâtre de chutes de neige précoces, pour la plus grande joie de Mila et Simon qui ont pu faire de la luge.

 Les images de ces vacances : 
Les traditionnelles photos

Haut de page
 
Septembre/octobre 2020 : une semaine à La Toussuire

Pas exceptionnel mais quand même peu habituel, il était tombé une bonne trentaine de cm de neige à la station pour ce dernier WE de septembre. Nous étions arrivés dimanche soir, après 2 nuitées à Izeaux ; il parait que la veille, même avec des chaines, nous n'aurions pas pu monter.

Enfin, la météo s'est rapidement remise au beau et la neige a fondu à notre niveau. On a à nouveau apprécié les charmes de l'appartement (voir ici "balcon" d'orientation), et nous avons pu réaliser de belles balades à mi-pente, dont une avec Sylvie, bénéficiant de paysages aux couleurs magnifiquement contrastées car la neige était restée en haut des pistes ou des sommets environnants.

Sur la route du retour, nous avons fait un petit crochet au dessus d'Aix- les-Bains, et bénéficié d'un excellent déjeuner avec Sylvie chez sa soeur Anne-Lise.

 Quelques images de Savoie : 
Les traditionnelles photos

Haut de page 

Eté 2020 : un bon cru pour la Bretagne

Une nouvelle fois, c'est à Kerjouanno que nous avons passé la majorité de la belle saison, avec un temps très agréable : la température moyenne était parfaite, même si la température instantanée restait "bretonne", autrement dit on aurait bien accepté quelques degrés de moins sur la plage (bien que cela restait moins caniculaire que dans le reste de la France), et quelques degrés de plus dans l'eau !

Nous avons eu le plaisir cet été de vivre de belles journées avec Michel + Joëlle, Ana et Martine, Marie-Christine, Suzanne + Stéphanie, Anita + Pierre-Louis venus avec Eric, Corentin + enfants, Elliott accompagné de Julien, Guillaume et Wendy, puis Véronique, Jean-Jacques + Christine, Jean-Noël + Annie, et nous n'oublions pas bien sûr tous ceux, voisins et amis, qui sont passés plus brièvement mais aussi chaleureusement, partageant avec bonheur activités sportives ou culturelles, ou gastronomiques (avec modération) voire tout simplement un petit coin de plage.
 
Exceptées quelques virées à Vannes, en particulier pour son spot de street art (lien) nous n'avons que très rarement quitté la presqu'île de Rhuys : L'île d'Hoedic, la Chapelle-Gaceline pour un spectacle équestre, Theix pour un concert en plein air, la forêt de Brocéliande, Redon pour une exposition et La Gacilly pour son festival photo, deux fois la région de Lorient (Larmor-Plage + Port-Louis, puis la presque île de Gâvres), la rivière d'Etel entre  Saint-Cado et la barre. 

 Les images de ces vacances : 
Les traditionnelles photos

Haut de page 
Eté 2020 : quelques épisodes alpins

Du fait du confinement, nous n'avons pu finaliser l'achat de notre petit pied à neige à la Toussuire qu'en juin. En réalité, ce ne fut pas trop pénalisant pour le ski car de toutes les façons pour les mêmes raisons la station comme toutes les autres s'était trouvée fermée précocément dès le mois de mars.

Mais l'achat retardé de cet appartement ne nous a pas permis d'optimiser non plus son occupation cet été. Nous y avons juste passé une semaine dans la foulée de la signature de l'achat chez le notaire, et encore, plus pour organiser le lancement de quelques aménagements (mineurs) que pour véritablement randonner et visiter le secteur. Mais on s'est quand même promené, et concernant l'appartement, on a pu vérifier que ses qualitées supposées et espérées étaient bien réelles. Corentin a pu de son côté y faire deux petits séjours en famille, mais peu d'amis ont pu déjà venir le visiter. Nul doute que cet hiver, nous y serons plus nombreux (si toutefois la Covid nous laisse un peu tranquille)

 Les images de la Toussuire (et aussi de Corentin en visite également à Châtel) : 
Les traditionnelles photos

Haut de page 
Mars et avril 2020 : confinement à Maisons-Laffitte

Cette période si pénible pour beaucoup, à juste titre, fut pour nous assez facile et nous avons conscience de notre chance. Le confinement était déjà à l'évidence moins stressant pour des retraités que pour des actifs, mais surtout quel bonheur d'habiter à Maisons-Laffitte, car, même si la forêt de Saint-Germain ou les jardins publics étaient fermés, nous avons pu bénéficier du "Parc", dans les limites d'horaires et de distances autorisées bien sûr (lien donnant quelques précisions sur cette partie de la ville)

Nous avons également bien apprécié notre nouvel appartement, si proche du "Parc" donc, mais aussi du centre ville, et nous offrant une vue et une exposition idéales, d'autant plus intéressantes que la météo a été si clémente, nous poussant à prendre d'ailleurs une majorité de repas sur le balcon.

Que de hasards heureux aussi, c'est étrange, mais nous n'avons pas arrété de croiser dans le "Parc" Michel et Joëlle. Nos promenades s'en trouvaient d'autant plus agréables, malgré les contraintes de distanciation que nous nous sommes naturellement imposées.

 Quelques images du "Parc" de Maisons-Laffitte : 
Les traditionnelles photos

Haut de page 
Février 2020 au Rwanda

Pourquoi le Rwanda (lien WIKIPEDIA) ? Déjà parce que la liste des pays où nous ne sommes pas encore allés se réduit, mais surtout parce que c'était l'opportunité de visiter Véronique, la cousine de Paul, qui passe tous les hivers à Kigali, la capitale, en tant que responsable  de l'association belge DREAM IN ACTION, bailleur de fond majoritaire d'APECOS (Association de Prise en Charge des Orphelins du Sida au Rwanda. Elle y oeuvre avec efficacité et dévouement, menant deux actions principales :
- assurer la scolarisation des enfants pris en charge (financer les frais de scolarité et les charges annexes, suivre les progrès des élèves et si besoin les aider dans leur formation)
- leur trouver des familles d'accueil, parmi les plus pauvres, payer la pension correspondante, aider le cas échéant ces familles en termes de recherche d'emploi, de santé, d'amélioration du logement ...

Nous avons commencé notre voyage par un WE de trois jours, ce qui nous a permis de le faire avec Véronique, avec sa soeur Françoise (une autre cousine de Paul donc, qui était aussi venue la visiter mais qui repartait quelques jours plus tard), et avec 2 amies de Véronique, Claire et Sandra. Nous nous sommes rendus en bus au nord du pays, dans un site extraordinaire, dominant le lac Ruhondo qui nous séparait du parc national des volcans (4507 m), constituant un magnifique arrière plan. C'était l'occasion parfaite pour entrer en matière et nous tuyauter sur le pays.

Enrichis de leurs conseils et alors qu'elles regagnaient Kigali, nous avons continué seuls notre voyage, à savoir le tour de la grosse moitié ouest du pays, dans le sens trigonométrique. Nous avons ainsi gagné (toujours en bus) vers l'ouest le nord du lac Kivu, frontière entre Rwanda  et Congo, lac surprenant (lien) qui constitue une bombe à retardement de par le méthane qu'il contient (même si on commence  à essayer de l'exploiter, avec le double bénéfice de réduire les risques et de produire de l'énergie). Nous avons ensuite longé ce lac jusqu'au sud du pays, puis traversé vers l'est le parc national de Nyungwé, où se situerait la source du Nil (lien) en amont du lac Victoria. Remarque : tous les pays voisins considèrent aussi que la source du Nil est chez eux ! Cela n'a pas grande importance, d'autant que si on considère le débit et non la longueur, c'est l'Ethiopie bien en aval qui fournit  la plus grosse quantité d'eau, et que même si on se focalise sur la longueur, tout va être remis en question très rapidement, du fait du réchauffement climatique, le lac Victoria, immense mais peu profond, étant appelé à disparaître avant 10 ans (ou au moins à ne plus alimenter le Nil). Nous avons terminé notre boucle en remontant vers le nord, via Huye et Nianza, pour rejoindre Kigali.

Les derniers jours furent à nouveau passés en compagnie de Véronique, le WE d'abord où elle nous a fait découvrir tous les centres d'intérêt de Kigali, puis notre dernière demie semaine où nous l'avons accompagnée dans ses différentes tâches  dans le cadre d'APECOS.

Le Rwanda est globalement un pays très intéressant, avec une géographie avantageuse, de très beaux paysages, du relief (le pays est dit "des mille collines"), des lacs, une végétation luxuriante, des parcs nationaux de qualité (celui des Volcans au nord que nous avons juste vu de loin, car la visite des gorilles, sûrement exceptionnelle, coûtait une petite fortune, celui de Niungwe au sud, une forêt équatoriale originelle, que nous avons traversée, et celui d'Akagera à l'est, riche en gros animaux, mais que nous n'avons pas visité car trop éloigné de notre itinéraire de base), et un climat excellent lié à l'altitude (la majorité du pays est située entre 1500 et 2000 m). C'est un pays très densément peuplé (12 millions d'habitants pour 26000 km2). Mais ce qui est le plus marquant , c'est son histoire récente, avec le terrible génocide de 1994, et la façon dont le pays s'est relevé, sous l'autorité certainement sévère mais très efficace du président Paul Kagamé. Aujourd'hui, c'est un pays sûr, uni (les notions de Hutus et de Tutsis n'existent plus), sans corruption, où les velléités de vengeance ont été contenues, où la peine de mort n'existe pas, où la propreté règne (zéro sac en plastique, vraiment) et où l'économie est dynamique au profit de tous ou presque tous (si c'était absolument tous APECOS par exemple n'aurait pas de raison d'être). En tous les cas la situation évolue parfaitement dans le bon sens et le Rwanda pourrait être un modèle pour l'Afrique et à bien des égards au delà.

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos
Notre itinéraire

Haut de page

Janvier 2020 dans les Pyrénées

Nous avions deux bonnes raisons de faire cette petite virée pyrénéenne  :
- d'une part nous avions eu le plaisir de recevoir en cadeaux, en diverses occasions, des box pour des hébergements, dont certaines étaient proches de la péremption. C'était l'occasion de les utiliser. Un grand merci au passage aux différents donateurs.
- d'autre part, et nous l'avons déjà évoqué sur ce site, Paul ambitionnait, après avoir skié sur les 5 continents (Sophie aussi d'ailleurs) de skier dans les 100 plus grandes stations françaises
(Voir la liste). Il n'en manquait plus que 2 ! Maintenant que nous allons avoir un "pied à neige" à La Toussuire, nous serons probablement moins mobiles en hiver, il fallait donc solder le dossier rapidement. Ce fut fait !

A partir de nos différents hébergements, Paul a en effet pu tester les pistes de Cauteret et celles de Luz Ardiden (ainsi au passage que celles de Gavarnie, qui ne faisait pas partie de ces 100 stations mais dont la réputation de beauté des paysages justifiait cet extra). Globalement ce fut du beau temps, une neige excellente (damée ou non), mais quelques pistes a priori intéressantes restèrent fermées (risque d'avalanches après de fortes chutes de neige). Les journées se terminèrent souvent dans les sympathiques thermes de la région.

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos
lien sur le site web de Cauteret
lien sur le site web de Luz Ardiden
lien sur le site web de Gavarnie


Haut de page 
Noël à Châtel

Comme presque toujours depuis 40 ans nous avons fêté, au moins en partie, les fêtes de fin d'année à Châtel, sachant que n'avons pas encore les clefs de notre petite acquisition à La Toussuire. Ce fut donc un Noël familial, avec enfants et petits enfants, partagé avec Jean-Noël et Annie, et avec Juliette et Alice.

Les conditions pour le ski furent plutôt bonnes, et nous avons écumé les pistes de la station, et au delà celles des "Portes du Soleil". Paul a aussi pu faire 3 petites sorties à ski de rando :
- la montagne de Drouzin (lien)
- 3 (dont 2 enchaînés le même jour) des 7 itinéraires randos balisés, à partir de la station voisine de Morgins (lien). Remarque : les enfants ont aussi pratiqué un de ces itinéraires, mais un autre jour, et le soir, à la frontale !

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos

Haut de page 
Vœux 2020

Nous souhaitons à tous un très joyeux Noël 2019 et une excellente année 2020.

Pour notre part, tout va bien, ainsi que pour les enfants et petits enfants. Nous espérons qu'il en est de même pour vous.

Comme chaque année nous invitons ceux qui ne sont pas des lecteurs assidus du Facebook de Sophie ou des inconditionnels du présent site web à revivre nos aventures, surtout celles que vous avez pu partager, en parcourant la suite de cette page et en testant les différents liens proposés (vous pouvez aussi voir directement les principales photos en  cliquant ci-dessus sur l'onglet "galeries de photographies")

Tous nos vœux donc, que Noël soit pour vous un fête totalement réussie et que 2020 vous apporte tout ce que vous pouvez souhaiter et dans tous les domaines !
Haut de page 

Automne 2019

On aurait dû se calmer un peu dans les déplacements, et prendre nos marques dans notre nouvel appartement à Maisons-Laffitte, mais on a quand même trouvé le moyen de nous promener encore pas mal :
- On a ainsi gardé M. et S. à Izeaux pour la Toussaint (pendant que Corentin et Lilou visitaient le Portugal).
- On a aussi fait un saut dans les Alpes pour une petite opération immobilière. En effet, l'idée d'échanger en région parisienne un grand appartement contre un petit, s'accompagnait de celle d'acquérir en parallèle un petit pied à terre à  la montagne, et c'est chose faite puisque nous avons finalement retenu quelque chose à la Toussuire qui répondait à tous nos critères : station du nord ou du centre, des pistes nombreuses (310 km pour le domaine relié des Sybelles dont fait partie la Toussuire), altitude nous protégeant  du réchauffement climatique (1750 m), appartement exposé sud, vue dégagée, ascenseur, parking couvert, proximité du centre et des pistes, accès facile (18 km de l'autoroute ou du TGV à Saint Jean de Maurienne). On devrait pouvoir en disposer pour la fin de cette saison de ski, et on y attend déjà les amateurs !
- Sophie a enfin passé deux jours autour de Lille avec Ana et Martine, deux jours à Metz chez Sophie S, et encore deux jours en Belgique, pour du tourisme culturel, pour voir Pascale, et pour préparer... encore un nouveau voyage, au RWANDA, l'année prochaine.


 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos
 
lien sur le site web de La Toussuire

Haut de page

Octobre 2019 : Sophie à Chypre

A peine rentrée de Crète, Sophie repartait, avec Christine cette fois, pour une île méditérranéenne pourtant voisine, Chypre. Ce fut encore un beau voyage.

Elles ont visité la partie turque, comme la partie grecque. Pour ceux qui voudraient parfaire leur culture du lieu et essayer de comprendre cette partition complexe, nous vous recommandons la lecture de l'excellent roman de Victoria Hislop "La ville orpheline" (du même auteur le non moins excellent roman "L'île des oubliés" vous en apprendra sûrement aussi beaucoup sur la Crète).

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos

La carte des déplacements

Haut de page

Septembre 2019 en Crète
C'est en Crète que nous avons prolongé notre été cette année, encore une bien belle île, dont nous avons plus ou moins fait le tour en 12 jours. Nous avons apprécié la mer à la température encore agréable, nous nous sommes instruits des marques de l'histoire laissées par les différentes civilisations qui ont successivement régné  ici, nous avons admiré la nature, alliant mer et montagne (avec de superbes canyons), et plus verte que nous ne l'imaginions, et nous avons bien sûr bénéficié de la gentillesse de la population qui fait tout pour vous faciliter la vie sur place.

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos

La carte des déplacements

Haut de page


Notre été breton
Encore un bon cru cette année, avec une météo excellente en juillet, mais sans souffrir de canicule, et un temps à nouveau très correct en septembre. Le mois d'août fut moins beau, mais pas dramatique non plus.

Nous avons eu le plaisir d'héberger cet été : Marie-Christine, Eric, Michel + Joëlle, Mélissa, Ana et Martine, Pascal + Corinne, Corentin + Alizée et les petis enfants, Elliott, Michel +  Djénéba, Ludo + Amélie + leus enfants, Paul + Bénédicte, et je ne mentionne pas ici tous ceux qui sont juste venus partager un repas ou un coin de plage, ni tous les voisins/amis habituels de Kerjouanno. Merci pour les bons moments partagés.

Nous n'avons vraiment quitté les environs de la presqu'île de Rhuys qu'en 2 occasions : l'original mariage de Sarah et Thomas à Plomelin (Finistère) et la découverte de la nouvelle maison de Jean-Jacques et Christine à Saint-Malo. Là aussi merci pour les bons moments partagés.

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos

Haut de page


Juin 2019
Juin 2019, c'est notre déménagement,  toujours à Maisons-Laffitte. Nous avons en effet échangé des m2 contre un meilleur emplacement, une meilleure exposition et une meilleure vue. C'est peut être notre dernière demeure avant l'EHPAD ! Ce fut un peu la course, entre la fin des travaux dans le nouveau logement, les derniers tarots et les derniers tennis  ou volley mansonniens, et notre départ pour notre traditionnel été breton

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos


Haut de page


1er Anniversaire de S. à Izeaux, mai 2019
Nous nous devions d'être présents ! Ce fut un anniversaire bien agréable chez Corentin et Lilou, essentiellement dans leur jardin, et l'occasion aussi de revoir la famille de Lilou.

Paul voulait en profiter pour terminer sa saison de ski par quelques jours de rando, malheureusement la météo ne nous a pas offert de fenêtre favorable durable. il s'est contenté d'une montée à la croix de Chamrousse depuis Casserousse, redescendant essentiellement par les pistes de la station (fermée depuis quelques semaines) encore assez bien enneigées et recouvertes d'une agréable petite couche de poudreuse.

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos

Haut de page


Avril 2019 : Sophie à Cracovie
C'est dans la région de Cracovie, qu'Elliott avait déjà visitée il y a quelques années, que Sophie s'est rendue ce mois d'avril, accompagnée de Sandrine. Elles ont beaucoup apprécié. Auschwitz naturellement les a impressionnées. Elles ont aussi visité avec intérêt les anciennes mines de sels ainsi que les environs de Zakopane, la plus connue des stations de ski polonaises, histoire de donner des regrets à Paul. 

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos


La carte des déplacements


Haut de page


Fin du mois de mars 2019

A la suite de notre semaine à la Clusaz, Sophie gagnait Marseille pour (re)visiter la ville  avec Anne-Marie et Martine. Un des moments forts fut la visite de la cité radieuse du Corbusier où elles furent si gentiment accueillies par Charlotte et Yohan.

Paul quant à lui allait tester les stations des Alpes  Maritimes, lesquelles manquaient encore à son palmarès. Il traversait toutes les Alpes le samedi et s'installait dans un gite à Saint-Etienne de Tinée, relié par télécabine à Auron (lien sur le plan des pistes) qu'il découvrait le lendemain. Le lundi il se rendait à Isola 2000 (lien sur le plan des pistes), et le mardi à Valberg (lien sur le plan des pistes), se faisant au passage un aperçu de la station satellite de Beuil-Les-Launes, déjà fermée pour la saison, mais dont il remontait la plus haute piste à peau de phoque  en guise d'échauffement. Il coupait le retour par 2 jours à Châtel pour voir Dorian. Cette virée méridionale lui permettait de s'approcher du Guinness des records : après avoir skié sur les 5 continents, il a maintenant skié en France dans 98 des 100 plus grandes stations (Cauteret et Luz Ardiden, les deux dernières, n'ont plus qu'à bien se tenir ! )

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos

Haut de page

Mars 2019 à La Clusaz 

Après Châtel à Noël, c'est à La Clusaz (lien sur le plan des pistes) que nous avons passé nos vacances de ski cet hiver, en compagnie d'Yves et d'Odile, d'Alain et d'Aline, de Jean-Jacques et de Christine.

Nous n'avons pas vraiment bénéficié d'une météo exceptionnelle, mais la bonne ambiance qui a régné parmi nous, l'emplacement central de la résidence, le charme de la station, la proximité et la variété du domaine skiable, les talents culinaires de ces dames (sauf la raclette évidemment), les possibilités d'activités en dehors du ski (promenades en raquettes, piscine et spa etc)  ont facilement fait oublier la couleur du ciel.

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos

Haut de page

Février 2019 au Sénégal 

Sophie Jr, la fille de Ken et Monique, effectuant sa 2ème année au Sénégal en tant que volontaire du Peace Corps, et sa mère allant lui rendre visite depuis les Etats Unis, c'était une excellente occasion d'entreprendre à cette occasion un 3ème voyage dans ce pays.

Outre la visite du village où travaille Sophie Jr, celle de Saint Louis où, et ce n'est probablement pas une coïncidence, Monique avait passé quelques années dans sa jeunesse, nous avons pris beaucoup de plaisir à revoir certaines régions et à en découvrir de nouvelles. Il faut dire que Sophie Jr avait bien préparé notre déplacement, retenant en particulier un taxi brousse avec chauffeur sur toute la partie centrale du séjour. Bref un bien agréable voyage dans des conditions de confort presque occidentales. L'exception était Touba, où travaille Sophie Jr. Là nous avons tangeanté ses conditions habituelles de vies, ce qui était pour nous et pendant deux jours seulement exotique et amusant, mais pour elle certainement plus difficile quand on y est confronté en continu. Ce que nous retiendrons avant tout de cette belle virée, outre le plaisir de l'avoir effectuée en si bonne compagnie, c'est l'accueil si chaleureux que nous avons reçu absolument partout.

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos
Carte de notre trajet dans le pays

Haut de page


Vœux 2019

Nous souhaitons à tous un très joyeux Noël 2018 et une excellente année 2019.

Comme chaque année nous invitons ceux qui ne sont pas des lecteurs assidus du Facebook de Sophie ou des inconditionnels du présent site à revivre nos aventures, surtout celles que vous avez pu partager, en parcourant la suite de cette page et en testant les différents liens proposés (vous pouvez aussi voir directement les principales photos en  cliquant ci-dessus sur l'onglet "galeries de photographies")

 Excellente année donc, que 2019 vous apporte tout ce que vous pouvez souhaiter et dans tous les domaines !
Haut de page 

Toussaint 2018 à Izeaux

Pendant les vacances scolaires de la Toussaint, Corentin et Lilou avaient programmé une petite semaine à Londres. Nous nous sommes donc installés à Izeaux pour garder M. et S., toujours aussi faciles, un vrai plaisir.

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos

Haut de page

Octobre 2018 à Minorque

Comme l'année dernière à Formentera, et marginalement à Ibiza, et comme  en 2015 à Majorque, c'est vers les Baléares que nous nous sommes envolés pour bien démarrer l'automne, plus précisément pour Minorque, la dernière île de l'archipel qui manquait à notre palmarès.

Nous y avons passé 10 jours délicieux et libres comme l'air. Nous avions juste réservé une voiture et un premier hôtel à Es Castell, à côté de Port Mahon. Bien que l'île soit petite (700 km2) nous avons changé plusieurs fois d'hébergements pour optimiser les déplacements : Es Castell donc, à l'est, Fornells au nord, Ciutadella à l'ouest, Port Mahon où nous sommes revenus pour une nuit, histoire de voir un spectacle à l'opéra qui est le plus ancien  d'Espagne (Roberto n'y étant pas programmé, n'est-ce pas Maris-Agnès, nous nous sommes contentés d'une séance de cirque), et enfin Cala Galdana au sud. A partir de là, nous avons sillonné à peu près toute l'île, alternant poses plage et petites randonnées. Un bien bel endroit...


 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos
Un site web sur Minorque

Haut de page

Deux autres week-ends d'anniversaire

  Sur le chemin du retour de Kerjouanno, pas vraiment rectiligne (!), nous avons été fêter l'anniversaire de Béatrice à Beaucaire dans le Gard, ce qui nous a aussi donné l'occasion d'un déjeuner chez Yolande à Saint Gilles. Deux week-kends plus tard nous retournions une dernière fois en Bretagne, pour l'anniversaire cette fois de Marie-Agnès, à Saint Malo.

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos


Haut de page

Le week-end des 60 ans de Sophie sur l'île d'Hoëdic (25/26 août)

Nous avions fêté les 40 ans de Sophie à Houat, alors pourquoi ne pas s'offrir une traversée voisine, vers Hoëdic (à prononcer "édic"), pour ses 60 ans : départ le samedi plus ou moins tôt selon les participants (en voilier depuis le Crouesty, merci Alain, ou en navette depuis Port Navalo), pique-nique sur la plage "est", plage et bain, installation au fort de l'île privatisé pour l'occasion, dîner  au restaurant "chez Jean-Paul", nuit de folie au fort,  puis le dimanche petit déjeuner au fort, tour pédestre  de l'île pour les plus courageux, barbecue au fort, replage et bain pour la majorité, et enfin retour sur le continent en fin d'après midi. 

  Ce fut un plaisir de recevoir Alain + Aline, Alain + Lydie, Anne-Marie, Corentin + Alizée + les petits enfants, Dominique, Elisabeth, Elliott, Jean-Jacques + Christine, Jean-Noël + Annie + Alice, Ken + Monique + Sophie, Louis, Marie-Agnès + Sophie, Michel + Brigitte + Clotilde, Michel + Djénéba, Pascal + Corinne + Déborah, Pascale, Sylvie, Véronique. Quel dommage pour Dorian et Patrick + Chantal que le vol Genève/Nantes du vendredi soir ait été annulé au dernier moment, et qu'Isabelle ait  eu un empêchement le matin même, nous avons une petite pensée pour eux et espérons que pour les 80 ans de Sophie, sur une île aujourd'hui encore  mystérieuse, ils pourront se joindre à nous.

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos
le site web d'Hoëdic
Une vidéo publique sur l'ile



Un été traditionnellement breton
 
Après une étape de 2 jours à Sazilly en Touraine, où nous avons découvert la Maison de Véronique, visité le château du Rivau, et pour Sophie la ville de Chinon pendant que Paul descendait un tronçon de la Vienne en kayak, nous avons gagné nos quartiers estivaux à Kerjouanno.

Nous y avons comme d'habitude passé un été fort sympathique, avec une météo excellente et une température de l'eau record , plus de 21°, c'est à dire 3° de plus que la moyenne des 10 dernières années, et c'est en effet dans le Morbihan que cet écart a été le plus fort de France, même si ça n'a rien à voir avec la Martinique (!) et même s'il ne faut pas forcément se réjouir de l'indéniable  réchauffement climatique.

A Kerjouanno nous avons donc pu profiter largement de la plage et des bains de mer, des randonnées côtières, et pour Paul de quelques footings, de sorties en VTT et de tennis avec Christian. Nous sommes restés des fidèles des concerts locaux, au Clifden Pub  pour le rock et dans un style plus classique à l'abbaye de Saint Gildas. Nous avons découvert de nouveaux restaurants et, surtout Sophie, écumé les marchés locaux et autres expositions. Nous avons aussi multiplié les apéritifs (avec modération !) et les invitations, chez nous ou chez nos voisins et amis.

En dehors des festivités organisées pour les 60 ans de Sophie, objets du point suivant, et de nos enfants, nous avons eu le plaisir d'accueillir Marie-Christine, Janick et Philippe, Frédéric et Béatrice, Sylvie, Katy et Guy, Bénédicte et Paul.

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos


Haut de page

Juin 2018 à nouveau dans les Alpes

Nous avons d'abord passé quelques jours à Châtel, avec un temps merveilleux. Le samedi suivant notre arrivée, Paul compensait sa saison de ski de rando quelque peu tronquée par une dernière sortie, avec Dorian, le Mont Fourchon, sur le versant italien du Col du Grand Saint Bernard. La réputation d'enneigement tardif de cette petite course, entre 2300 et 2900 m, était parfaitement justifiée, la part skiable restant supérieure à 80 %, un régal pour un 23 juin. Le lendemain dimanche, Dorian nous conduisait aux Gets où nous assistions  aux "Crankworx", événement VTT de la saison avec les meilleurs pratiquants mondiaux, impressionnant ! Comme d'habitude, nous avons aussi écumé  les bains thermaux du Valais voisin, découvrant en particulier cette fois Brigerbad entre Sion et Brig, et visitant au passage au retour de cette journée l'exposition Soulage à Martigny, noir c'est noir aurait dit Johnny.

Nous gagnions ensuite Izeaux, pour observer les progrès de S. et pour fêter les 30 ans de Lilou.

 Les images correspondantes : 
Les traditionnelles photos
le topo du Mont Fourchon
Une petite vidéo VTT (rassurez-vous, ce n'est pas nous !)





haut de page
 

Mai 2018 : diagonale hexagonale

A défaut de ski, pendant la virée turque de Sophie, Paul s'était rendu à Kerjouanno, où il multipliait les petites sorties en VTT, très prudemment et souvent sur une jambe dans les raidillons (l'important c'est que le muscle ait tenu). Sophie le rejoignait, sitôt rentrée de Turquie, et ensemble ils fêtaient la pendaison de crémaillère d'Alain et Aline sur la commune voisine de Saint-Gildas.

Ils traversaient ensuite la France pour découvrir à Izeaux un nouvel héritier chez Corentin et Lilou, le petit frère de M., le jeune S., bien sûr le plus beau bébé du monde !

 Les photos correspondantes :
Les traditionnelles photos 
Haut de page 

Mai 2018 : Virée Turque

Sophie avait programmé une semaine de femmes, en l'occurrence avec Anne-Marie et Martine, en Turquie, pendant le coeur de la saison de ski de rando de Paul. Ce dernier devait renoncer, pas encore complètement remis de sa déchirure musculaire, en revanche le programme de ces dames se déroulait conformément  aux prévisions, et ce fut encore un bien beau voyage : Istambul, reparcouru chaque fois avec plaisir, Yalova où l'accueil de Selamet, connue lors d'un précédent voyage, fut exceptionnel, Bodrum, Ephèse, et Sigacik au sud d'Ismir.

 Quelques souvenirs de ce voyage :
Les traditionnelles photos

La carte des déplacements dans le pays





Haut de page 

Mars 2018 : Sophie retrouve Belgrade

Nous aurions dû être au ski, Paul aurait bien voulu tester les 4 stations des Alpes Maritimes qui manquaient encore à son palmarès, mais une petite déchirure musculaire intervenue malencontreusement au tennis annulait ce projet. Sophie profitait de ce créneau libéré pour se rendre en Serbie, retrouver la famille de Svetlana malheureusement perdue de vue depuis les guerres survenues lors de l'éclatement de la Yougoslavie. Les retrouvailles furent chaleureuses.

 Quelques photos serbes :
Les traditionnelles photos 
Haut de page 

Février 2018

Comme l'année dernière, Yves et Odile avaient loué un appartement à Châtel et nous suggéraient de passer quelques jours dans la station pendant leur présence, ce que nous avons fait avec plaisir. Ils étaient accompagnés de leur petit fils Thimothée, ainsi que d'Aline et en début de semaine de jean-Jacques et Christine. C'était également pour nous l'occasion de retrouver Dorian qui comme chacun sait travaille en Suisse, tout près de la frontière, mais vit à Châtel.

 Nous avons bénéficié d'une neige abondante et de qualité, et d'une météo globalement  assez correcte,  et nous avons pu faire apprécier aux plus vaillants de nos amis la quasi totalité des pistes locales, ainsi que quelques unes de celles des plus proches des stations des "Portes du soleil" reliées. Les quelques jours un peu couverts, nous avons délaissé les pentes enneigées au profit des piscines et thermes du coin (Châtel, Val d'Illiez, Lavey)

Pour être complet, précisons que Paul avait gagné les Alpes 3 jours avant,  s'invitant une nuit à Izeaux chez Corentin et Alizée, puis testant 2 des dernières stations françaises lui étant encore inconnues, "Val Fréjus" (lien) et "La Norma" (lien) en Maurienne, avant de joindre Châtel où il était rejoint directement par Sophie.

La suite du mois était moins heureuse puisqu'elle voyait le décès de la mère de Sophie, Many, survenu quelques jours avant son 92 ème anniversaire. Nos enfants n'ont plus à présent de grands parents.

 Quelques illustrations de cette période :
Les traditionnelles photos 
Haut de page 
 
Vœux 2018

Nous espérons que vous avez tous passé un joyeux Noël et vous souhaitons  une excellente année 2018.

Pour ceux qui ne sont pas des lecteurs assidus du Facebook de Sophie ou des inconditionnels du présent site, nous vous invitons à revivre nos aventures en parcourant la suite de cette page et en testant les différents liens proposés (vous pouvez aussi voir directement quelques photos en  cliquant ci-dessus sur l'onglet "galeries de photographies")

Bonne année donc, que 2018 vous apporte tout ce que vous pouvez souhaiter !
Haut de page 


Google

Webdesign par Dorian

Dernière mise à jour du site : 08/06/2024